Conseils et installation du tube multicouche

 

La tuyauterie est une partie importante qui compose vos canalisations et permet non seulement d’alimenter tous les points d’eau de votre habitation mais aussi d’évacuer les eaux usées. Il est donc essentiel d’installer du matériel résistant afin d’assurer la longévité de l’ensemble de la tuyauterie. C’est pourquoi Distriartisan a décidé de vous présenter le tube multicouche.

 

Présentation du tube multicouche

 

Le tube multicouche fait partie de la famille des tubes synthétiques, dérivé des tubes en PER (polyéthylène réticulé). En plus de posséder les mêmes qualités que ce dernier, il est comme son nom l’indique, composé de plusieurs couches, ce qui lui apporte des avantages additionnels.

 

 

Avantages et inconvénients du tube multicouche

tube-multicouche-avantages

 

En plus d’être très résistant à la corrosion et aux U.V, il ne s’entartre pas et ses différentes couches permettent de réduire les nuisances sonores. Grâce à l’utilisation de raccord à visser ou à sertir, il permet une plomberie sans soudure ce qui garantit une étanchéité parfaite de la tuyauterie. Enfin, il possède une bonne longévité et une faible dilation face aux changements de température. Son coût d’achat est l’un des moins élevés du marché.

Le tube multicouche possède néanmoins deux inconvénients. Il n’existe pas de normes concernant les diamètres (de 16 à 32 mm) entre les différents fabricants et son installation demande un outillage spécifique.

 

 

Composition du tube multicouche

 

- Le tube multicouche est composé de trois couches :

 

tube-multicouche-composition

 

- Une couche de PER (ou PEX) spécifique* : elle sert à réduire l’entartrage et à protéger les tuyaux de la corrosion.

 

- Une couche d’aluminium soudée au laser : elle permet d’assurer la rigidité du tube, de conserver sa forme même face aux divers changements de température et d’offrir une bonne étanchéité à l’oxygène.

 

- Une couche de PER (ou PEX) spécifique* : cette couche supplémentaire permet de garantir la protection contre les U.V.

 

 

bon à savoir

 

Il existe trois procédés d’obtention du PER ou PEX dans les pays anglo-saxons (pour polyéthylène réticulé). En fonction du procédé employé, le tube en PEX portera des mentions différentes :

  • PEX-a : c’est la méthode de fabrication la plus ancienne et la plus chère dite « Engel ». C’est la seule qui permet de dilater le tube à froid et donc d’utiliser des raccords à passage intégrale.
  • PEX-b : méthode au silane.
  • PEX-c : méthode par irradiation qui est considérée comme étant la plus respectueuse pour l’environnement car contrairement aux deux autres, elle n’utilise pas d’agent chimique.

 

 

- Les usages du tube multicouche

 

Le tube multicouche peut être utilisé non seulement en plomberie mais également dans le cadre d’installation de chauffage ou de sanitaire.

Voici quelques exemples courants de son utilisation :

 

Pour le plancher chauffant

tube-multicouche-usage

 

Pour les installations hydro-câblées : raccord de radiateurs ou chauffe-serviette

tube-multicouche-utilisation

 

En plomberie traditionnelle

tube multicouche sanitaire

 

Quelques conseils

 

- Diamètres du tube multicouche

 

Comme nous l’avons dit précédemment, il existe différents diamètres pour le tube multicouche qui vont dépendre du fabricant mais aussi de l’usage que l’on va en faire : installation d’un évier, d’une baignoire, d’une douche, d’un WC à réservoir, d’une machine à laver, d’un lave-vaisselle...

Les diamètres les plus courants sont les suivants : 14 - 16 - 20 - 26 - 32. Notez que ces diamètres concernent le diamètre extérieur du tube.

 

- Règlementation du tube multicouche

 

S’il n’existe aucune réglementation spécifique pour encadrer les diamètres du tube multicouche, ces derniers doivent en revanche, posséder un marquage obligatoire qui indique :

 

- Le nom du fabricant et/ou le nom commercial du produit

- Le diamètre du tube

- Son épaisseur

- Le type de matériau

- La température et la pression maximale supportée

- Le numéro de l’avis technique

- Le logo du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) avec les deux derniers numéros du certificat

- La date de fabrication

- La taille en longueur du tube

- Les classes d’application : classe 2 pour l’alimentation d’eau chaude et froide pour sanitaire, classe 4 pour les radiateurs basse température et le chauffage au sol et classe 5 pour les radiateurs haute température

 

 

- Mise en œuvre du tube multicouche

 

La mise en œuvre du tube multicouche, bien que simple et rapide, requiert un outillage spécifique et une attention particulière.

 

- Le matériel requis

 

- Des colliers à frapper

- Des raccords multicouches : automatique (pour les petits projets d’expansion ou de réparation), à compression (pour les petits et moyens projets), à sertir (pour des installations moyennes ou grandes)

- Des sorties de cloison

- Une pince à sertir : si vous utilisez des raccords à sertir

- Un calibreur : il prépare la zone de coupe avant le montage du raccord

- Une clé plate : si vous utilisez des raccords à compression

 

Distriartisan propose une gamme d'accessoire complète d'outillage de plomberie afin de réaliser tous vos projets. N'hésitez pas à faitre une demande devis pour vous aider à estimer votre projet.

- Les étapes d’installation

 

Avant de commencer, pensez à couper l’arrivée d’eau et à vidanger les canalisations.

 

Etape 1 installation tube multicouche  Le choix du tube

 

Les tubes droits ou en barre permettent une installation apparente qui soigne l’esthétique. En effet, il pourra être repeint de la même couleur que vos murs. Pour des tubes devant être encastré ou passant à travers une cloison, préférez le tube multicouche en couronne.

tube multicouche barre  tube multicouche couronne

 

 

Etape 2 installation tube multicouche  La coupe du tuyau

 

Quelque soit le raccord utilisé, la coupe demande le plus grand soin. L’utilisation d’une pince coupe-tube s’avère être la solution la plus efficace pour obtenir une découpe facile et nette. Une fois la coupe effectuée, utilisez le calibreur afin de créer un bel arrondi.

 

 

Etape 3 installation tube multicouche  Les raccords

 

Il existe différents raccords et chacun demande un outillage spécifique. Le choix sera fonction de votre budget, de la nature des travaux ainsi que de la tuyauterie utilisée.

 

 

Etape 4 tube multicouche  Le cintrage du tuyau

 

En utilisant un tube multicouche, le cintrage peut être effectué à la main. L’utilisation d’un ressort à cintrer vous garantit néanmoins un résultat plus précis. De plus, son utilisation est très simple :

 

- Glissez simplement le tube dans le ressort à cintrer à l’endroit où vous désirez cintrer

- Prenez appui sur votre genou en maintenant les oreilles du ressort dans les mains et cintrez le tube doucement jusqu’à avoir le bon angle.

Pour tout savoir des raccords, retrouvez notre guide complet pour choisir et poser ses raccords de plomberie.