Pour tous vos travaux d’installation et de tuyauterie, il est essentiel de choisir le raccord plomberie le mieux adapté à la situation. Il existe plusieurs types de tubes et raccords différents, que ce soit au niveau du matériau (cuivre, laiton, PVC, PER) ou du type de pose (à coller, souder, sertir ou à glissement).

 

Découvrez tous nos conseils pour choisir les raccords correspondant à votre projet et nos astuces pour les poser simplement.

 

 

Les différents types de raccords plomberie


Chaque situation de plomberie est différente et demande des tubes et raccords plomberie bien adaptés avec les qualités requises (résistance à la pression, résistance aux hautes températures, facile à poser...).

 

  raccord per   raccord pvc   raccord cuivre   raccord laiton  

          Raccord PER             Raccord PVC              Raccord cuivre               Raccord laiton

 

 

- Le raccord PER

Très résistant aux fortes températures, le raccord PER est parfaitement adapté aux réseaux d’eau chaude et froide et de chauffage (cependant il est interdit de les utiliser pour le gaz). La pose de ce type de raccord en polyéthylène peut se faire par compression, par glissement ou par sertissage. Bien que moins fiable que par glissement, le montage par compression ne requiert que peu d’outils et se révèle plutôt rapide. Si vous possédez une sertisseuse, vous pouvez opter pour cette solution qui procure une étanchéité parfaite.

 

- Le raccord PVC

Adaptable à presque toutes les situations, le raccord en PVC à coller possède une forte résistance aux températures extrêmes et aux acides. Sa pose rapide sans soudure lui procure un avantage indéniable, tout comme son prix très abordable.

 

- Le raccord cuivre

Solide et fiable, ce type de raccord se caractérise par sa grande qualité et sa résistance aux fortes pressions et aux influences environnementales. Il est cependant assez long à mettre en œuvre et il faut avoir un minimum de compétence en la matière.

 

- Le raccord laiton

S’utilisant principalement pour faire passer l’eau chaude et froide sous pression, le raccord en laiton est très résistant et peut s’installer par soudure, sertissage ou vissage. A visser, les raccords en laiton sont par exemple très adaptés pour le raccordement de la robinetterie.

 

 

Comment effectuer un bon raccord plomberie ?

 

Une fois votre matériel choisi, pensez à bien nettoyer les tubes avant de commencer à effectuer le raccordement. Quelle que soit la méthode de pose utilisée, il est important de procéder en suivant scrupuleusement les différentes étapes pour obtenir une étanchéité parfaite.

 

1. Le nettoyage du matériel

Pour bien nettoyer votre matériel, vous pouvez dégraisser les extrémités de tuyaux que vous allez raccorder. Si c’est nécessaire, utilisez un dissolvant ou une pâte décapante.

 

2. La coupe

Pour une coupe de vos tuyaux rapide et précise, vous pouvez utiliser un coupe-tube. C’est un outil qui est simple à manier mais qui demande un peu de pratique et de précision.

 

3. Le raccordement

La suite de l’opération dépend ensuite du type de raccord que vous aurez choisi.

 

- Pour des raccords à coller

Si vous avez opté pour des raccords à coller, en PVC par exemple, commencez par limer les extrémités des tuyaux à joindre. Appliquez la colle généreusement sur les deux parties et maintenez-les par une pression durant quelques minutes.

 

- Pour des raccords à souder

La pose d’un raccord à souder nécessite d’avoir le matériel adéquat. Faites chauffer votre lampe à souder et placez-la sur vos tubes jusqu’à ce que leur extrémité rougisse légèrement. Appliquez alors la brasure autour du raccord, puis plongez les tubes dans de l’eau afin de les refroidir.

 

- Pour des raccords à sertir

Pour ce type de raccords, il vous faut une pince à sertir pour une pose efficace et rapide. Une fois votre tube ébavuré, glissez le raccord dessus et pressez simplement la gâchette ou la pince jusqu’au serrage complet. Pensez à bien contrôler visuellement le positionnement du joint, emmanchez le raccord jusqu’à la butée en faisant tourner légèrement le tube et sertissez à l’emboîture du raccord.

 

- Pour des raccords à glissement

Coupez tout d’abord votre tube, puis enfilez la bague du raccord sur le tube. Avec une pince à évaser, écartez vos mains pour calibrer le tube grâce à l’embout correspondant de la pince. Introduisez ensuite le raccord sur le tube à 3 mm de la bague environ et faites coulisser la douille avec une pince à glissement jusqu’au raccord.