Nombreux sont les raccords présents sur le marché. Aujourd’hui, nous vous présentons les raccords rapides. Facile de mise en œuvre, ces raccords sont spécifiques et ne peuvent être utilisés dans toutes les configurations. Zoom sur les raccords rapides.

 

 

Raccord rapide : raccord bicône et raccord américain

 

 

Le raccord rapide, qu’est ce que c’est ?

 

 

Le raccord rapide facilite la mise en œuvre des tuyaux en cuivre. Sa principale différence avec le raccord en cuivre est qu’il ne se soude pas. Idéal pour le particulier qui ne souhaite pas souder, le raccord rapide doit rester apparent tout comme le raccord laiton. Cependant, il ne dispose pas de collet battu.

De la famille des raccords sans soudure, il s’utilise uniquement sur le cuivre et n’est pas compatible avec le PER ou le PVC. L’étanchéité du raccord rapide est assuré par l’écrasement du joint entre le tube cuivre et l’écrou de serrage.

 

 

Quand utiliser le raccord rapide ?

 

Ce raccord se distingue notamment par sa facilité d’utilisation. Il est donc souvent utilisé lors d’intervention rapide.

Le raccord rapide est utilisable uniquement sur tube de cuivre écroui. Le tube de cuivre écroui est vendu en barre rigide, contrairement au tube de cuivre recuit, qui est vendu en couronne malléable. C’est donc souvent et seulement lorsque l’on souhaite compléter une installation existante que l’on utilise ce type de raccord. En effet, on préférera les classiques raccords à souder lors de la réalisation d’une installation neuve.

 

Les raccords rapides doivent rester visibles et ne peuvent être encastrés. En effet, on doit pouvoir facilement y accéder en cas d’intervention. Ce type de raccord est généralement plus cher que les raccords classiques.

 

Note : Le raccord rapide peut être utilisé sur du cuivre recuit seulement s’il s’agit d’un raccord « américain ». Nous aborderons dans la suite de l’article les différences entre le raccord biconique et le raccord dit « américain ».

 

raccord rapide

 

 

Raccord rapide, pourquoi le privilégier ?

 

Le principal avantage du raccord rapide est sa facilité de mise en œuvre. En effet, il ne nécessite aucun outillage lourd. Seule une paire de pinces est indispensable. De plus son montage est très simple et ne requiert que peu de connaissances préalables en plomberie.

Attention : Il est interdit d’utiliser le raccord rapide sur des tuyaux de gaz.

 

 

Raccord bicône et raccord américain : propriétés

 

Dans la famille des raccords rapides, on distingue deux éléments proches : le raccord bicône et le raccord américain.

 

1 - Raccord bicône

 

Plus populaire que le raccord américain, il s’utilise uniquement sur des tuyaux de cuivre rigides en barres. Entièrement métallique, le raccord bicône est parfois appelé raccord à olive.

Il se présente sous la forme de deux pièces : une olive en laiton qui épouse parfaitement le diamètre du tube sur lequel elle est glissée et un écrou de serrage avec le filet orienté vers l’extrémité du tube.

 

 

2 - Raccord américain

 

Il peut s’utiliser à la fois sur du cuivre écroui et sur du tube recuit. Le raccord américain souffre du comparatif avec son homologue en ce qui concerne la longévité. En effet son système composé d’un joint en caoutchouc se détériore plus rapidement que celui de l’olive en laiton du raccord biconique.

Le changement du joint en caoutchouc par un neuf reste cependant une opération très simple.

Le raccord américain ou gripp se compose de trois éléments : un joint en caoutchouc assurant l’étanchéité, une bague crantée dirigée vers le raccord et un écrou de serrage avec filetage orienté vers le raccord.

 

 

Comment monter un raccord rapide ?

 

Avant toute intervention sur les raccords, pensez à couper l’eau au compteur ou sur la vanne qui permet d’isoler le circuit où vous intervenez.

 

Outils

 


1.Clé Plate


2.Clé à molette


3.Téflon

 

 

 

Voici les étapes d’installation d’un raccord bicône :

 

1

 

Commencez par couper proprement votre tube à l’aide d’un coupe-tube de préférence et ébarbez le métal (vous pouvez utiliser une lime). Enfilez ensuite l’écrou de liaison.

Répétez la même opération sur votre deuxième tube.

 

2

 

Enfilez la bague biconique à l’extrémité du tube sur environ 1 cm. Elle doit forcer un peu sur le tube.

Si vous avez des difficultés à enfiler la bague, vérifiez votre ébarbage de l’extrémité du tuyau.

 

raccord bicône

 

3

 

Pour assurer une parfaite étanchéité, placez du Téflon sur les filetages du raccord central. Cette pratique souvent recommandée par les plombiers n’est pas indispensable.

 

4

 

Vous arrivez à la fin de votre raccordement. Placez l’extrémité du tube dans le raccord central puis vissez les écrous à la main.

 

5

 

Pour finir votre raccordement, il va falloir utiliser une clé plate et une clé à molette.

Bloquez l’écrou central avec une clé plate et serrez chacun des écrous avec une clé à molette (ou une autre clé plate).

Il est indispensable de serrer très fort le raccordement car ce vissage va pousser la bague biconique assurant une étanchéité parfaite à la liaison des deux morceaux de tubes.

 

 

 

Spécificités du montage du raccord américain

 

Le montage du raccord américain se rapproche de celui du raccord bicône.

 

- Préparez vos tuyaux de cuivre comme vu précédemment.

- Enfilez sur le tube l’écrou, la rondelle crantée avec les dents vers l’extrémité du tube et le joint en caoutchouc dans cet ordre précis.

- Enfoncez le tube dans le raccord. Posez maintenant le joint et la rondelle métallique contre le raccord et bloquez l’écrou à la main.

- Finalisez votre raccordement en serrant à l’aide de clés.

 

Raccord américan

 

 

Les raccords rapides n'ont maintenant plus de secrets pour vous. Vous retrouverez l’ensemble de nos raccords bicônes sur Distriartisan.fr