La douche à l’italienne est très tendance de nos jours. En effet, en plus de son aspect pratique, elle donne une image épurée et beaucoup plus design à votre salle de bain qu’une douche classique. Découvrez comment réaliser votre propre douche à l’italienne dans cet article.

 

 

Comment réaliser votre propre douche à l'italienne

 

 

Le principe de la douche à l’italienne

 

Le terme douche à l’italienne désigne une douche sans marche, au ras du sol. Cette douche généralement de plain pied peut néanmoins être munie d’un ressaut de quelques centimètres pour permettre le raccordement des eaux usées, notamment lors de l’installation en travaux de rénovation. Le sol présente une légère pente pour assurer l’écoulement des eaux usées.

Ce type de douche est idéal pour les personnes à mobilité réduite ou les séniors du fait de sa praticité. Outre son aspect pratique, les douches à l’italiennes sont très appréciées pour leurs aspects esthétiques. En effet, elles procurent une image moins « lourde » à votre espace douche. Votre salle de bain s’en retrouve plus spacieuse avec un esprit épuré.

 

 

Les différents éléments d’une douche à l’italienne

 

Plusieurs éléments vont venir constituer votre douche à l’italienne.

 

                   - Le receveur


Deux solutions s’offrent à vous pour réaliser le fond de votre douche.

- Créer vous-même une chape hydrofuge, souvent en béton de synthèse, qui devra respecter une pente (1 à 3 cm par mettre) pour l’évacuation et qui devra être complètement hermétique pour garantir la fiabilité de votre installation. Cette réalisation n’est pas aisée et demande des compétences spécifiques.

- La deuxième solution, plus simple, consiste à acheter un receveur prêt à carreler préconstruit avec la pente adéquate. Il ne vous restera plus qu’à encastrer le receveur et le carreler ensuite.

Dans le cas de travaux de rénovation où il est difficile d’encastrer un receveur, il existe des receveurs extra plats qui ne nécessitent pas d’être carrelés.

Ces receveurs, généralement d’une épaisseur inférieur à 4 cm se posent directement sur votre sol. Votre douche ne sera pas de plain pied mais le faible différentiel entre le sol et le receveur allégera votre espace douche.

 

Receveur douche extra plat

 

 

                 - Le système d’évacuation


Là encore, deux solutions :

- La solution classique du siphon, centré ou non. Il requiert de l’espace sous le receveur ou la chape de la douche pour être relié au système d’évacuation des eaux usées. Solution parfois compliquée voir impossible, notamment dans le cas d’une installation à l’étage.

- L’évacuation par système de rigole ou de caniveau. Plus élégant que le siphon, elle est souvent plus coûteuse dans son installation.

 

évacuation rigole douche italienne

 

 

                  - La colonne de douche


Pour votre colonne de douche, de nombreux modèles design et élégant sont disponibles sur le marché. Préférez les éléments encastrés pour respecter la logique d’épuration des douches à l’italienne.

Note : Evitez de poser une colonne de douche d’hydro massage dans une douche à l’italienne car l’évacuation serait insuffisante.

 

 

Les étapes pour réaliser votre douche à l’italienne

 

Nous allons ici prendre l’exemple de réalisation d’une douche à l’italienne avec un receveur prêt à carreler.

Il existe des kits de douche à l’italienne complets qui vous permettront de réaliser entièrement votre douche à l’italienne et avec facilité. Certains kits ne sont pas équipés d’une bande d’étanchéité mais vous pouvez facilement retrouver ce produit dans les commerces spécialisés.

La réalisation d'une douche à l'italienne demande de la rigueur et un certain savoir faire. Si vous êtes novice en bricolage, il est peut-être plus judicieux de vous tourner vers un professionnel qui pourra vous garantir la qualité de son travail.

 

Outils

  • Un mètre
  • Un crayon de bois
  • Un niveau à bulle
  • Un pistolet à silicone
  • Spatule
  • Un marteau
  • Raclette
  • Une truelle
  • Du ciment / ciment colle / plâtre

 

 

 

1

L’évacuation

 

Avant d’installer votre receveur, vous devez mettre en place votre système d’évacuation des eaux. Il faut donc aménager l’espace dans le sol pour accueillir le siphon.

Il faut ensuite raccorder le siphon au système d’écoulement des eaux. Cette technique d’installation dépend entièrement du type de siphon (horizontal ou vertical). Sur certains receveurs, le siphon est directement intégré, il conviendra donc d’encastrer le siphon dans l’emplacement prévu à cet effet sur le receveur.

Le support du receveur doit être rigide, porteur, sec et parfaitement propre.

 

 

2

La pose du receveur

 

Appliquez un ciment colle sur la surface du receveur (verso). Une fois le receveur totalement encollé, posez le dans le bac prévu pour sa réception. N’hésitez pas à appuyez sur toute la surface pour tasser la colle de façon homogène.

Vérifiez l’horizontalité de votre pose à l’aide d’un niveau à bulle.

N’oubliez pas de caller le siphon de sorte à ce qu’il ne bouge plus.

 

pose receveur douche italienne

 

 

3

L’étanchéité

 

L’étanchéité : point important, si ce n’est le plus important, dans la réalisation de votre douche à l’italienne. Il va vous falloir assurer l’étanchéité de la douche mais aussi des murs (ceux qui jointent le bac).

 

Appliquez un joint silicone sur les bords du receveur. Encollez les pourtours du receveur à l’aide d’une colle à carrelage. Placer ensuite vos bandes sur les endroits encollés. Il faut également poser une bande sur le(s) coté(s) du receveur en contact avec le mur.

Réitérez la même opération en vous assurant que la bande soit collée à la fois au receveur et au mur.

Note : Des bandes étanches adhésives sont disponible dans le commerce. Elles sont plus pratiques pour la pose en vous évitant d’utiliser de la colle.

 

 

4

Le carrelage

 

Votre receveur est maintenant prêt à être carrelé.

Appliquez un mortier colle sur l’ensemble du receveur à l’aide d’une taloche crantée.

Posez ensuite votre carrelage ou vos mosaïques.

Si vous optez pour la mosaïque, posez les dalles une par une.

 

pose mosaique douche italienne

 

Laissez ensuite sécher 24 heures avant de réaliser vos joints. Répartir le joint à l’aide d’une spatule dans les interstices de la mosaïque (recouvrez l’ensemble de vos mosaïques).

Lorsque les interstices sont bien garnis de joint, on le lisse avec la raclette en caoutchouc. Procédez ainsi sur toute la surface du receveur.

 

joint douche italienne

 

Après la pose du joint et sans attendre son séchage, nettoyez les carreaux de votre mosaïque à l’aide d’une éponge humide et essuyez au chiffon.

Sur le pourtour du receveur, appliquez un joint silicone entre le receveur et le sol de votre salle de bains.

 

 

5

La colonne de douche

 

Finissez maintenant votre réalisation en installant la colonne de douche. Plus simple, l’installation consiste principalement en des travaux de visserie.

 

 

 

Votre douche à l’italienne est enfin prête !

 

Si vous n’êtes toujours pas décidé, voici une sélection de douches qui pourraient bien vous inspirer pour vos travaux !

 

 

douche italienne chambre

 

 

douche italienne design neon

 

 

Douche italienne vintage

 

 

Douche italienne extra plat