Guide complet sur les bâches

 

Il existe une multitude de bâches et chacune possède, selon son usage, des caractéristiques différentes. Il n’est donc pas toujours évident de s’y retrouver et c’est pourquoi nous vous proposons un article complet pour tout savoir sur les bâches : quel matériau et quel grammage choisir selon l’usage ainsi que les caractéristiques techniques.

 

 

Quel matériau de bâche choisir ?

 

Afin de répondre aux diverses exigences, il est important de choisir le bon matériau de bâche qui sera en parfaite adéquation avec l’usage que l’on va en avoir. Il existe différents matériaux qui possèdent des caractéristiques différentes :

 

Les bâches en PVC


C’est le type de bâche que l’on rencontre le plus souvent. En effet, les bâches en PVC sont très appréciées car elles sont indéchirables et recouvertes d’une couche de vinyle afin de faciliter l’impression. Le grammage de ces bâches varie de 400 à 900 grammes en fonction de l’épaisseur.

 

Les bâches en polyester

 

Elles sont spécialement conçues pour être utilisées en extérieur, pour des travaux de rénovation ou des événements par exemple. La toile en polyester peut être soit micro perforée soit en grille aérée ce qui va permettre d’empêcher le vent de s’engouffrer à travers la bâche tout en laissant passer la lumière.

 

Les bâches dites « PE » en polyéthylène

 

Le polyéthylène est un matériau souple et très résistant reconnu pour ses qualités d’étanchéité et d’isolation. De ce fait, très utilisé sur les chantiers. Il est néanmoins de plus en plus utilisé par les particuliers pour couvrir une serre ou protéger du mobilier par exemple. De plus, c’est un matériau compatible avec les normes de sécurité vis-à-vis de la santé.

 

Les bâches dites « PEHD » en polyéthylène haute densité

 

C’est un matériau très résistant ainsi qu’un excellent isolant thermique. Il ne convient pas à un usage extérieur à cause de sa sensibilité aux U.V. Il peut néanmoins recevoir un traitement spécifique lors du processus de sa fabrication afin d’enrayer cet inconvénient.

 

Les bâches dites « EDPM » ou membrane de caoutchouc

 

Elles sont appréciées pour leur grande légèreté et leur longévité. Résistantes aux U.V. et très étanches,  elles sont également respectueuses de l’environnement.

 

Les bâches « Evolon »

 

La protection de l’environnement étant une préoccupation importante, ce nouveau matériau a récemment fait son apparition sur le marché. Composé de micro-fibres ou micro-filaments, il est recyclage et plus respectueux de l’environnement. Sa composition rend la bâche douce, souple et légère tout en garantissant une bonne résistance. Elle est très appréciée en tant que bâche publicitaire.

 

Les bâches Jet Tex

 

Ce sont également des bâches respectueuses de l’environnement. Généralement conçues en toile de polyester enduit, elles sont sans PVC, sans phtalate, sans formaldéhyde, sans phosphate et sans éther de glycol. Elles possèdent la particularité d’être très légères et ne se replient pas sur elle-même. De plus, la méthode de production de ces bâches réduit considérablement la consommation d’énergie.

 

 

Quel grammage de bâche choisir ?

 

L’épaisseur d’une bâche est déterminée en fonction de son grammage. Plus ce dernier est important et plus l’épaisseur de la bâche augmente. Et plus une bâche est épaisse, plus elle est résistante mais aussi plus lourde et donc moins facile à poser. Pouvant aller de 60 à 900 grammes pour les plus résistantes, un grammage est considéré comme élevé à partir de 250 grammes.

Il n’existe pas particulièrement de règle en matière de grammage. Chaque fabricant décide du grammage qu’il veut donner à ses bâches ce qui explique les variations que l’on peut rencontrer pour un même produit. Il respectera néanmoins une certaine logique suivant l’utilisation de la bâche (intérieure ou extérieure, pour un chantier, une serre…) et les caractéristiques techniques (armée, ignifugée…)

 

 

Les caractéristiques techniques liées aux bâches

 

Chaque bâche possède des caractéristiques techniques différentes. C’est en fonction de la comparaison de ces données et de l’usage que l’on veut faire de la bâche que l’on va pouvoir choisir celle qui correspond le mieux à nos attentes.

 

Les bâches armées

 

Elles sont composées d’un maillage qui se superpose à la bâche dite "classique". Ce maillage va augmenter l’épaisseur de la bâche et donc son grammage. Les bâches armées sont reconnues pour leur haute résistance.

 

Les bâches thermiques ou diffusantes

 

Elles sont souvent utilisés pour les serres ou encore les piscines car elles laissent passer la lumière et permettent de diffuser la chaleur.

 

Les bâches tissées ou toile de paillage

Bâches tissées en polypropylène

 

Composées de polypropylène, ces bâches sont utilisées à la base des plantes pour empêcher le développement des mauvaises herbes. Elles sont perméables à l’eau et à l’air et résistent très bien au déchirement et au piétinement.  

 

Les bâches ignifugées

 

Elles désignent les bâches qui ont reçu un traitement afin d’améliorer leur capacité de résistance face au feu et qui sont conformes à la norme européenne en la matière. En France, il existe un classement qui définit la résistance plus ou moins importante d’une bâche. Il existe 5 catégories allant de M0 à M5. Plus le chiffre est faible et plus sa résistance est élevée.

 

- M0 : incombustible

- M1 : non inflammable (le plus couramment utilisé)

- M2 : difficilement inflammable

- M3 : moyennement inflammable

- M4 : facilement inflammable

- M5 : très facilement inflammable

 

Tous les événements en intérieur (foires, expositions, salons…) et autres lieux susceptibles d’accueillir un public (chantier, restaurants, centres commerciaux…) ont l’obligation de se munir de bâches ignifugées.

 

 

Quelle bâche pour quels usages ?

 

Vous l’aurez compris, le choix de la bâche sera déterminé par l’usage que l’on va en faire. On distingue principalement deux types d’usages :

 

- Les usages en intérieur : la bâche doit posséder des qualités d’endurance et de longévité aux niveaux des couleurs.

- Les usages en extérieur : la bâche doit avoir une bonne résistance aux intempéries, au vent ou à l’exposition aux rayons du soleil.

 

Que l’on soit un professionnel ou un particulier, l’utilisation d’une bâche est nécessaire dans de nombreuses situations :

 

Les bâches de piscine

 

Les bâches de piscine font partie d’un des dispositifs légaux de sécurité à mettre en place obligatoirement (imposé par la norme NF P. 90-308). Leur rôle est d’empêcher tout risque de noyade surtout pour les jeunes enfants. Il existe trois types de bâches de piscine :

 

- La bâche automatique à volets roulants : constituées de lattes semi-rigides en pvc ou en bois.

- La bâche à filet : elle possède un maillage très robuste

- La bâche avec barre rigide : c’est une bâche très résistante tendue au dessus de la piscine et renforcée par des barres rigides en aluminium posées sur les bords du bassin.

 

Bâche de piscine

 

Les bâches pour les serres

 

Les bâches pour les serres doivent permettre de protéger le jardin du froid, des intempéries et des U.V. tout en laissant passer l’air et la lumière. Elles sont donc généralement choisies transparentes et avec un faible grammage (70, 180 ou 200 grammes suivant le type de plantation et ses besoins), en polypropylène ou polyéthylène.

 

Bâche pour les serres

 

Les bâches pour un bassin de jardin

 

Utiliser une bâche plutôt que de construire un bassin en béton ou utiliser une coque a plusieurs avantages dont le coût et la liberté de forme et de dimension.

La bâche en PVC est la moins chère du marché et est facile à réparer mais  elle est sensible au gel, à la chaleur ainsi qu’aux U.V. Les professionnels préfèrent donc se tourner vers des bâches EDPM en caoutchouc qui sont beaucoup plus résistantes et beaucoup plus élastiques. Les bâches composites en polypropylène sont également utilisées grâce à leur grande légèreté et leur longévité dans le temps. De plus, elles sont respectueuses de l’environnement.

 

Bâche pour un bassin de jardin

 

Les bâches pour sa toiture

 

La bâche de toiture fait partie des outils indispensables au couvreur. Ce dernier travaille en collaboration avec les artisans du bâtiment tels que les maçons, les charpentiers, les électriciens… Il intervient une fois la charpente terminée afin de poser ou restaurer la toiture. Mandatés par le secteur du BTP et du bâtiment ou par les particuliers, le couvreur est présents quel que soit le chantier. Bien choisir une bâche de toiture est donc primordial.

En effet, elle a pour but de protéger la toiture si cette dernière est endommagée ou lors de travaux de rénovation ou de réparation. Afin d’assurer une protection maximale, la bâche de toiture doit être très résistante (intempéries, vent, anti-feu). Ce sont les bâches en PVC qui sont généralement utilisées.

 

Bâche pour toiture

 

N’hésitez pas à vous rendre sur le site de Distriartisan pour consulter nos bâches spécial couvreur.

 

Les bâches d’échafaudage

 

Les bâches d’échafaudage sont obligatoires sur n’importe quel chantier. Elles servent non seulement à protéger les ouvriers du vent et de la pluie mais elles assurent également la sécurité des passants. Elles doivent donc être résistantes aux intempéries et assez endurantes pour supporter les manipulations répétées. Les bâches en polyester ou en PVC sont celles les plus fréquemment utilisées.

 

Filet d'échafaudage

 

Pour plus d’informations sur les filets d’échafaudage, n’hésitez pas à consulter notre article en cliquant ici.

 

Les bâches publicitaires

 

Les bâches publicitaires ont pour objectif premier de communiquer. Elles peuvent être placées à l’intérieur ou à l’extérieur d’un bâtiment. Sous forme de banderole, de kakemono ou encore posées sur des camions ou sur des bâtiments, les bâches publicitaires doivent donc posséder des critères répondant à ces divers usages. La bâche PVC est une fois de plus privilégiée pour sa résistance (intempéries, vent, longévité) mais aussi de par sa composition qui assure une très bonne qualité d’impression.

 

Bâche publicitaire

 

Les bâches d’hivernage

 

De par leur situation géographique ou le moment de l’année, certains chantiers nécessitent des bâches d’hivernage. Pour protéger les matériaux, les outils ou encore les machines de la neige sur un chantier, ces bâches doivent pouvoir résister à des températures très froides ainsi qu’au gel.

Elles doivent posséder une épaisseur de 2 mm et doivent être opaques afin d’assurer une protection contre les U.V. Le grammage (65, 150 ou 400) et les matériaux (PVC, HDPE) peuvent varier mais quoi qu’il en soit, il est toujours idéal de choisir la bâche qui affiche de la bonne qualité du point de vue technique.

 

bâche hivernage piscine

 

On peut également trouver des bâches d’hivernage pour piscine ou pour bassin. Installer ce type de bâche durant l’hiver facilitera la remise en service tout en évitant les mauvaises surprises. Elles sont généralement opaques et sont bien évidemment plus résistantes que les bâches de piscines classiques.

 

 

Les finitions et accessoires de bâche

 

Le fourreau

 

C’est un espace libre d’environ 30 mm qui permet le passage d’un câble,  d’une barre d’accroche ou d’un lestage. Cette caractéristique est souvent demandée pour des bâches à usage publicitaire ou pour les piscines.

 

Fourreau bâche

 

L’ourlet


Il s’agit d’un repli de la bâche sur elle-même à ses extrémités dans le but d’augmenter la résistance. Il permet également une meilleure accroche des œillets. Il est très courant de trouver des ourlets sur les bâches dès lors que l’on veut les fixer.

 

Ourlet bâche

 

Les œillets


Les œillets sont la finition la plus courante qui permettent de fixer la bâche à un support. Les œillets peuvent être composés de diverses matières selon leur usage : en métal galvanisé, en plastique, en laiton ou encore en inox.

La pose d’œillet peut également se faire de différentes manières : autoperforant, à clipser ou à sertir.

 

bâche oeillet

 

Une fois les œillets créés sur la bâche, il va falloir choisir parmi plusieurs types de fixations :

 

Le sandow ou le tendeur : c’est un câble en caoutchouc enroulé de tricot possédant des crochets à chaque extrémité. Le diamètre standard d’un œillet avec ce type de fixation est de 12 mm.

 

Sandow pour bâche

 

- Les crochets de fixation : ils s’enfoncent simplement dans la terre et permettent de maintenir la bâche tendue. Ils s’utilisent en complément du tendeur et sont souvent utilisés avec les bâches de piscine.

 

Crochet de fixation pour bâchecrochet de fixation pour les bâches

 

 

- Les sardines : le principe est le même que pour les crochets. Seule la forme et la matière sont différentes.

 

Sardines pour bâches