Choisir une toiture en bac acier

 

La toiture étant un élément protecteur fondamental d’une construction, les exigences concernant le matériau de couverture utilisé sont élevées. En effet, il doit être à la fois robuste et durable pour pouvoir remplir son rôle principal et être capable de résister aux intempéries. Mais il se doit également de posséder des qualités esthétiques correspondant aux goûts de chacun et en accord avec les différentes cultures régionales.

Il existe une pluralité de matériaux de couverture sur le marché et parmi eux se trouvent les plaques de toit. Pratiques et variées, elles sont une solution de plus en plus utilisée. Distriartisan vous propose d’en savoir plus sur ce type de toiture et notamment sur un en particulier : le bac acier.

 

Les caractéristiques du toit bac acier

 

Présentation générale du bac acier


toit-bac-acier

Les toitures en bac acier font partie de la catégorie des plaques de toit. Fabriquées de manière industrielle, ces dernièressont une alternative appréciée aux couvertures traditionnelles. En effet, elles possèdent de nombreux avantages tels que la simplicité de pose, un large choix de matériaux, de taille et de couleur et un coût d’achat attractif.

Le toit bac acier se compose de tôles plissées en acier (galvanisé, laqué ou encore zingué). En forme de U, elles s’assemblent les unes aux autres et leur apparence peut être à la fois ondulée, nervée ou encore cintrée.

Entièrement personnalisables, les modèles se déclinent en plusieurs tailles (8 m maximum), épaisseurs, largeurs (entre 60 cm et 110 cm) mais aussi en différents coloris (rouge, vert,  brun...). La couverture bac acier convient aux toits possédant une pente comprise entre 5 et 10%.

Elle est donc généralement utilisée pour des toits plats ou des toits terrasses en bac acier.

 

 

Les différents types de toiture bac acier


En matière d’isolation et d’étanchéité, les toitures plates, il est possible de poser deux types de tôle acier en fonction de ses besoins.

 

1. La tôle simple

La tôle simple est utilisée dans la cadre d’une toiture dite « froide ». Sur ce type de toiture, l’isolant est placé en dessous du support de l’étanchéité et possède la présence d’une lame d’air ventilée sur sa sous-face. Ce type de procédé est de moins en moins utilisé car la ventilation, qu’elle soit naturelle ou artificielle, étant trop faible de la condensation se créée ce qui nuit à l’étanchéité du bâtiment.

tole-simple-bac-acier

2. Les panneaux sandwichs ou bacs aciers double peau

Avec ce type de matériau, l’isolant est directement intégré entre deux plaques d’acier. Il est utilisé dans pour la pose d’une toiture dite «chaude ». Il n’y a donc pas de lame d’air entre le support d’étanchéité et la couche d’isolation grâce au plaquage de la laine isolante contre le bac acier de couverture. De plus, c’est un procédé plus simple à mettre en œuvre et l’isolation acoustique est beaucoup plus performante.

 

panneaux-sandwich-bac-acier

 

 

Les avantages et les inconvénients

 

Les toitures en bac acier sont très faciles à poser de part leur légèreté (environ 5 kg) et leur maniabilité. De plus elles sont très appréciées pour leur résistance, notamment contre les champignons et la mousse, mais aussi pour leur très bonne longévité (traitées pour être inoxydables, une toiture en bac acier peut rester sur votre toit une centaine d’année). De plus, elles assurent une bonne étanchéité de la construction (dans le cadre de la toiture chaude).

Si les avantages pour ce type de toiture sont nombreux, il ne faut néanmoins pas négliger de prendre en compte ses inconvénients. En effet comme nous l’avons vu précédemment, si vous optez pour une toiture froide, l’isolation contre les bruits ne sera pas performante et vous risquez de subir des désagréments dus à la condensation. Il est donc préférable de poser ces plaques de toit dans des zones peu bruyantes et avec des températures moyennes modérées. De plus, l’acier étant un matériau très sensible à la pollution il ne convient donc pas aux zones urbaines.

 

a-savoir-bac-acier

Ces tôles en acier peuvent également être utilisées en bardage avec une pose horizontale ou verticale.

 

 

Les étapes de pose du bac acier

 

La préparation

Avant de procéder à la pose de n’importe quel type de couverture, n’oubliez pas de vous renseigner sur la carte des zones de vent, de neige ainsi que des zones climatiques (D.T.U 4035).

Commencez par mesurer votre charpente afin de vous procurer les dimensions adéquates. Si vous ne trouvez pas la taille exacte, choisissez de préférence des dimensions toujours supérieures que vous pourrez ensuite découper grâce à une scie circulaire.

 

La technique de pose

Les plaques de bac acier sont directement fixées sur les liteaux avec un espace de 60 cm. La pose peut se faire de deux manières (mais toujours en partant du bas de la toiture et à l’inverse du sens des vents dominants) :

Pour la fixation, vous aurez besoin d’une vingtaine de tire-fond de 60 mm par plaque. Sachez également qu’il est préférable de placer des rondelles de caoutchouc sur les tire-fond afin d’empêcher la corrosion due à l’humidité. Les tire-fond peuvent être serrés soit à l’aide d’une clef carrée soit d’une visseuse.

pose-bac-acier bac-acier-conseil-pose

 

Les étapes de pose

 

etape 1

Commencez par placer la première plaque de bac acier sur la charpente dans le coin bas des rives et fixez-la au liteau.

 

 

étape 2

Puis procédez à la pose de la première rangée en vous assurant que les plaques se superposent entre elles afin d’éviter toute infiltration.

pose-toiture-bac-acier

étape 3

Continuez ainsi jusqu’à la couverture complète de la toiture.

 

 

Les finitions

Complétez la mise en œuvre de la toiture en bac acier avec la pose du faitage (double, simple, contre un mur, des rives (simples, contre un mur), de l’égout (gouttière simple, contre un mur ou chéneau central) ainsi que des différentes sorties (plaque à douille, chatière ou costière).

 

Le prix d’une tôle bac acier

 

Ce type de matériau est considéré comme moyen de gamme et son coût est d’environ 30 € le m² pour les panneaux sandwichs et 15 € le m² pour les tôles simples. Les panneaux bacs aciers possédant une double épaisseur sont donc plus chers mais ils garantissent une meilleure étanchéité. 

 

N'hésitez pas à vous rendre sur le site de Distriartisan afin de découvrir l'étendue de la gamme de tôles bac acier du constructeur français Onduline.