Plus design, le WC suspendu apporte une ambiance particulière à votre salle de bain, à tel point qu’il est devenu indispensable pour donner de l’espace et du cachet à votre espace d’eau. Esthétique mais également pratique, il se pose simplement et rapidement.

Installer un WC suspendu soi-même ne relève pas de compétences spécifiques. Professionnels ou particuliers, cette fiche conseil devrait vous aider à y voir plus clair…

 

Deux-trois questions à se poser avant de se lancer :


- Il faut se demander quel emplacement sera idéal pour votre WC. Le mur est-il solide ou au contraire fragile ? Pensez que ce mur devra supporter un poids important. Il est bon également de ne pas choisir un sol carrelé car il y a une partie des toilettes qui repose au sol. Une surface plate serait l’idéal.

- Les toilettes suspendus ne prennent pas énormément de place, il faut compter à peu près 120 cm par 80 cm. Maintenant que vous visualisez le WC suspendu dans votre salle de bain, il serait bon de choisir le modèle qui vous correspond. Que vous le souhaitiez minimaliste ou ultra high tech, ils sont généralement vendus en pack comprenant un bâti-support qui soutiendra le WC suspendu.

- Les bâti supports permettent de faciliter considérablement la pose de vos WC suspendus et sont livrés avec tout le matériel nécessaire. L’ensemble est ensuite dissimulé derrière une planche de plâtre vissée sur une ossature métallique.

 

bâtiPour la pose :


- Fixez les plaques de plâtre grâce à l’ossature métallique. (Il est préférable d’utiliser des vis auto-foreuses). Avant de fixer le bâti-support, veillez à l’équiper du coude d’évacuation. Enfin, vous pouvez éventuellement faire coulisser les pieds pour régler la hauteur.

- Attention : n’oubliez pas de couper le circuit d’eau.

- Vous pouvez visionner une vidéo explicative des différentes étapes ici.