L’automne est la période à laquelle on commence à allumer son chauffage pour réchauffer les pièces de vie et empêcher l’humidité de s’infiltrer. Si vous avez un système de chauffage fonctionnant avec une chaudière, il est nécessaire d’assurer son entretien tous les ans. Dans cet article, Distriartisan vous explique pourquoi il est nécessaire d’entretenir sa chaudière.

Les différents types de chaudières

Chaudière à gazEn fonction de l’installation et du modèle de chaudière, plusieurs types de combustibles peuvent être utilisés. On retrouve notamment le charbon, le bois, le gaz, le fioul, et sur certains modèles plusieurs combustibles. En France, le combustible le plus courant pour la chaudière est le gaz.

Pour les chaudières à gaz, il existe plusieurs modèles, la principale différence entre eux, va être le rendement par rapport à l’énergie consommée, et par conséquence, le prix du modèle. A noter que pour les modèles à très hautes performances énergétiques, il est possible d’obtenir des aides de l’Etat.

On retrouve la chaudière à gaz classique qui fonctionne à haute température, entre 60° et 80°C. Elle permet une chauffe rapide, mais elle est plutôt énergivore avec un rendement d’environ 80%.

La chaudière à gaz basse température permet de chauffer à une température moindre, à environ 50°C. Elle consomme moins de gaz par rapport un modèle classique, de l'ordre de 10 à 15%.

On retrouve ensuite la chaudière à gaz à condensation. Son fonctionne diffère un peu, car elle permet de récupérer de la vapeur issue de la combustion pour préchauffer l’eau de retour qui revient dans la chaudière. Cela permet d’avoir à moins chauffer l’eau pour qu’elle soit à la température souhaitée. Cela permet de faire des économies d’énergie d’environ 30%, avec un excellent rendement en plus. Le prix de ce type de chaudière est toutefois plus élevé qu’une chaudière classique.

Enfin il existe la chaudière à gaz pulsatoire. Son fonctionnement repose sur le fait qu’elle n’a pas de brûleur pour le gaz. Le chauffage va être généré par des cycles de micro-combustions qui créent des gaz dans des tubes à l’intérieur des fluides du chauffage. Cela permet de faire une économie importante d’énergie sur l’électricité et le gaz, tout en ayant un excellent rendement. En revanche, son coût est assez élevé par rapport à une chaudière classique, et l’installation de ce modèle peut aussi être plus cher.

Les chaudières à bois portent aussi le nom de poêle à bois de masse ou à inertie. Il s’agit de la méthode de chauffage la plus écologique, qui possède également un excellent rendement. S’il est possible de bénéficier d’aide de l'Etat pour son installation, il est important d’avoir connaissance de certains contraintes d’utilisations, notamment le fait d’avoir à remettre des bûches pour chauffer. Si vous êtes intéressés par un  chauffage au poêle, vous pouvez retrouvez le guide d’aide à l’achat pour poêle à bois de Distriartisan.

Entretien de la chaudière obligatoire

Il est important de savoir que la grande majorité des chaudières doivent faire l’objet d’un entretien annuel réglementaire. Cette obligation vaut pour toutes les chaudières ayant une puissance nominale comprise entre 4 et 400kW. Cet entretien doit être assuré par un chauffagiste professionnel, qui à la suite de l’entretien doit vous fournir une attestation d’entretien sous les 15 jours. Il est possible de contacter un professionnel chaque année, ou alors de souscrire à contrat d’entretien. Si l’absence d’entretien n’est pas punissable d’une amende, il peut avoir plusieurs conséquences. La première, c’est qu’il peut mettre en danger les habitants du logements en émettant une quantité importante de monoxyde de carbone. Ce gaz est incolore et inodore, il peut rendre malade, voire entraîner le décès. En cas de non-entretien, s’il y a un accident, l’assureur peut refuser l'indemnisation

De plus si en fin de bail, l’entretien à la charge du bailleur n’a pas été fait, le propriétaire peut soustraire le montant de la caution. A noter que l’entretien est à la charge du propriétaire, et en cas de location, le bail doit préciser si l’entretien est à la charge du locataire.

Les avantages de l’entretien de la chaudière

Pourquoi imposer un entretien annuel de la chaudière ? Il y a plusieurs raisons, la première est de vérifier le bon fonctionnement de la machine pour éviter toute émission de monoxyde de carbone. Il est également conseillé d’installer une alarme pour le monoxyde dans la pièce où il y a la chaudière.

En vérifiant son bon fonctionnement, cela permet aussi au chauffagiste d’optimiser vos réglages pour mieux contrôler votre chauffage. Cela permet aussi de faire des économies, puisqu’après son entretien la chaudière fonctionnera de manière plus efficace. Cela permet aussi d’augmenter sa durée de vie tout en limitant les pannes. Enfin d’un point de vue écologique, c’est un plus, car l’entretien limite le niveau d’émissions polluantes, qui peut être important sur des chaudières anciennes ou non entretenues. 

Quand faire l’entretien de la chaudière ?

L’entretien peut être réalisé à n’importe quel moment de l’année, cependant il est préférable de le planifier à certaines périodes. L’automne est la saison idéale, car cela correspond à la période de remise en route de la chaudière, tout en permettant au chauffagiste de voir avec pour la régler au mieux. Le printemps ou l’été sont également des bonnes périodes pour vérifier votre système et le préparer pour le prochain hiver. Mieux vaut éviter de faire l’entretien en hiver, car les chauffagistes ont moins de disponibilités avec des interventions d’urgence.

Voilà, vous connaissez maintenant toutes les raisons pour faire votre entretien de chaudière tous les ans !