Comment choisir ses tuiles

 

Tuiles ou ardoises ? Tuiles ou bac acier ? Il n’est pas évident de s’y retrouver avec tous les possibilités existantes pour couvrir votre toiture. Ce guide vous propose de voir point par point tous les types de tuiles, avec leurs avantages et inconvénients. Nous passerons en revue également les différents styles de tuiles pour vous aider à choisir.

couverture toiture tuiles en terre cuite

Les formes de tuiles

Il existe beaucoup de types de tuile et il n’est pas évident de s’y retrouver. Quelles différences entre les formes de tuiles ? En fonction de la forme, la pose sera différente et chaque forme possède des spécificités.  

 

tuiles plates en terre cuite

  • Tuile plate :

Elle est conçue pour les toits avec une pente de plus de 35°. Elle possède une longue longévité (plusieurs décennies). La pose est assez simple avec un système à emboîture avec des rainures ou des cannelures.

Son principal inconvénient, c’est sa fragilité. De plus, comme la tuile se pose sur des toits pentus, le nombre au m² augmente et donc le prix également. Elle nécessite également une charpente solide.

 

tuiles canal en terre cuite

  • Tuile canal :

Il s’agit de la plus ancienne des formes de tuiles. Elle s’adapte très bien au toit peu pentu du sud de la France, avec des pentes de 15° à 20°. Il existe beaucoup de coloris et de variantes de ce modèle, car elle est très populaire. Cette tuile reste très simple à poser, cela encore plus pour un modèle à double canal.

Cependant elle nécessite la mis en place en place d’un système d’étanchéité  à cause de la faible inclinaison. Une charpente solide est également un pré-requi dû à un poids élévé. 



tuiles à emboîtement en argile

  • Tuile à emboîtement  :

Il s’agit d’une tuile dite mécanique, car comme son nom l’indique elle se pose avec un système d’emboîtement, simple ou double. Ces tuiles conviennent aux pentes comprises entre 25° et 60°. La pose est simplifiée et offre une couverture légère car la tuile à emboîtement nécessite moins d’unité pour couvrir l’ensemble de la toiture. Si le prix à l’unité peut être un peu élevé, il faut néanmoins une quantité moins importante.


Dans les inconvénients, on peut notamment parler d’une isolation phonique moindre. De plus comme toutes les tuiles sont liées les une aux autres, à la moindre tuile cassée ou manquante, l’infiltration est inévitable.

 



tuiles romanes en terre cuite

  • Tuile romane  :

Cette tuile est également une tuile mécanique car elle a aussi un système à emboîtement. On la retrouve principalement dans le sud de la France. Elle possèdent un système d’étanchéité grâce au double emboîtement. La pose peut être faite sur des pentes de 25° à 60°.





Les matières de tuiles

 

En plus de la forme de votre tuile, la matière va également jouer un rôle important. En effet la matière des tuiles a un impact direct sur le coût mais également sur la durée de vie. Chaque matière a  également certaines spécificités

 

Tuile en terre cuite

toiture tuiles en terre La tuile en terre cuite est la tuile traditionnelle qu’on retrouve sur la plupart des toitures en France. On la retrouve dans la majorité de nos régions, et ce pour plusieurs raisons !

Avantages :

  • prix : entre 30 et 50€ le m²
  • durée de vie : entre 25 et 40 ans
  • esthétique : beaucoup de coloris disponibles
  • très résistante aux intempéries

Inconvénients :

  • poids assez élevée, il faut une charpente adaptée
  • beaucoup de tuiles sont nécessaires pour recouvrir tout le toit. 

Tuile en ardoise

couverture en ardoiseLes tuiles ardoise donne du charme à votre toiture avec son côté intemporel. Elle se prête bien aux toits pentus.

Avantages :

  • durée de vie : plus d’un siècle
  • ne se décolore pas
  • très résistante aux intempéries
  • très bonne isolation

Inconvénients :

  • prix élévé, plus de 100€ le m²
  • fragile aux chocs
  • l’ardoise est lourde, elle nécessite une charpente adaptée

Tuile en fibrociment

couverture en fibrocimentLe fibrociment est une solution de couverture qui est à la fois économique et facile à poser. Autrefois il contenait de l’amiante, mais à partir de 1997 ce produit cancérogène a arrêté d’être utilisé. Les plaques en fibrociment d’aujourd’hui sont donc complètement saines.

Avantages :

  • économique : peu onéreux à l’achat
  • facilité de pose
  • très léger
  • très résistante aux intempéries
  • résistance thermique

Inconvénients :

  • favorable à l’apparition de mousse, nécessite un traitement régulier
  • durée de vie faible, environ 30 ans
  • devient poreux au fil des années

 

Bac acier

couverture bac acierLe bac acier se prête bien à la couverture, si avant on l’utilisait plus pour de la toiture secondaire, il est maintenant aussi utilisé pour de la toiture principale, notamment aux efforts esthétiques des différents constructeurs.

Avantages :

  • économique : entre 15 et 40€ le m² (prix variables en fonction des modèles)
  • durée de vie : jusqu’à 100 ans
  • facilité de pose et matière malléable
  • robuste et léger
  • très bon écoulement de l’eau
  • résiste aux parasites végétaux

Inconvénients :

  • sensible à la corrosion, surtout dans les milieux sujets à la pollution
  • mauvaise isolation thermique et phonique

 

Bardeau de toiture

couverture en bardeauxLe bardeau de toiture est principalement constitué de bitume, et possède une texture rigide. Il offre une solution de couverture économique, tout en disposant de plusieurs modèles et coloris. On le trouve aussi sous le nom de shingle.

Avantages :

  • économique : entre 7 et 20€ le m² (en fonction des modèles)
  • léger, imperméable et résistant aux intempéries
  • peu d’entretien
  • pose rapide et facile

Inconvénients :

  • faible durée de vie : 25 ans
  • mauvaise isolation thermique et phonique

 

Tuile verre

 

tuiles en verreLa tuile en verre n’est évidemment pas utilisée pour de la couverture intégrale, cependant elle présente bien des avantages. Elles permettent dapporter de la lumière dans votre intérieur si ce dernier n’a pas de fenêtre, ou est trop sombre. Contrairement aux idées reçues, les tuiles en verre possèdent une excellente isolation phonique, et ont une garantie anti-UV pour empêcher l’effet loupe. Elle se pose comme des tuiles traditionnelles.

Elle est disponible dans tous les types de tuile pour s’adapter à toutes les toitures pour créer un puit de lumière.

 

Quelle est la minimale pente pour une toiture

 

Une toiture est toujours inclinée, cependant une pente minimale est nécessaire en fonction des régions. L’inclinaison joue directement sur la solidité, la résistance au vent et l’écoulement de l’eau de pluie. Dans les régions où il neige, un toit pentu est obligatoire pour éviter l’accumulation de neige sur la toiture.

L’inclinaison est définie par les Documents Techniques Unifiés (DTU), mais également les normes de construction pour votre toiture notamment.

pente toiture

Ces normes sont définies en fonction du climat et de la localisation géographique de votre habitat. Il existe trois zones différentes, de la moins exposée à la plus exposée :

  • Zone 1 : région à plus de 40 km de la côte et au moins à 200 m au-dessus du niveau de la mer, ce qui correspond à l’intérieur des terres.

  • Zone 2 : région entre 20 et 40 km de la côte, avec une altitude de 200 à 500 m au-dessus du niveau de la mer.

  • Zone 3 : région à moins de 20 km de la côte, avec une altitude de plus de 500 m au-dessus du niveau de la mer.

 

En fonction de ces critères, vous pourrez calculer, ou faire calculer par un couvreur ou un architecte la pente minimale de votre toiture, en fonction de ses spécificités.

Pour rappel, certaines formes de tuiles nécessitent un pente minimale.

 

Pour toutes les questions d'entretien, retrouvez notre guide complet pour savoir comment entretenir une toiture !