Marteau de couvreur ou marteau de charpentier ?

 

Le marteau existe depuis le début de la civilisation. Du bricoleur du dimanche au professionnel averti, nul ne peut se passer de cet outil incontournable. Intéressons-nous au marteau du couvreur ou charpentier à travers cet article.

 

 

La marteau, qu'est-ce que c'est ?

 

Le marteau est un outil de percussion à main, constitué d’un manche en plastique ou en bois et d’une tête généralement en métal. Le plus souvent, on se sert d’un marteau pour enfoncer des clous ou les arracher. On peut également déformer des matériaux.

Le marteau est populaire car il offre une solution à beaucoup d’obstacles dans le monde professionnel, par exemple pour servir de levier. Voici un schéma des différentes parties d’un marteau.

schéma marteau

 

En fonction de l’usage du marteau, la forme de sa tête et de la panne vont varier. Le marteau que l’on retrouve dans chaque foyer, parfois surnommé « marteau classique » est un marteau de menuisier. C’est le marteau parfait pour les travaux courants de bricolage.

 

Lors du choix d’un marteau, plusieurs variables entrent en compte :

 

1. Le type de manche


3 types de manches prédominent sur le marché :

 

Bois : C’est le matériau le plus ancien. Traditionnel, il impose à son utilisateur des conditions de stockage. Les fortes chaleurs et l’humidité peuvent altérer la qualité du bois et donc la fiabilité de l’outil. Le bois propose une bonne résistance aux vibrations.

Plastique : Très apprécié des professionnels, il est généralement plus solide et confortable que le marteau en bois.

Bi-matière : Résistant aux plus grands chocs, le corps du manche en matière synthétique est souple et ferme, procurant un grand confort d’utilisation.

 

 

2. Poids de la tête


Plus la tête de votre marteau est lourde, plus votre frappe sera forte. En revanche, il sera plus fatiguant à l’utilisation et difficile à manier.

Le poids de la tête du marteau doit donc être en lien direct avec le type de travaux à réaliser.

 

 

3. Type de marteau


Le facteur le plus important reste le type de marteau. On dénombre pas moins de 19 variantes de marteaux. Parmi les plus populaires, on peut citer :

 

marteau classiqueMarteau de menuisier : le marteau classique et standard.

marteau electricien

 

Marteau d’électricien : Sa tête est très allongée, sa table est plate et sa panne est très mince. Il est très pratique pour clouer dans les espaces restreints.

 

 

 

marteau vitrier

 

Marteau de vitrier : Equipé d’une tête plate pour maintenir le verre et planter des pointes. Sa panne fendue est utilisée pour arracher des clous.

 

 

 

marteau arrache clous

 

Marteau arrache clous : parfois surnommée marteau américain est constitué d’une table plate pour enfoncer des clous et d’une panne fendue en deux pour arracher des clous.

 

 

 

marteau rivoir

 

Marteau rivoir : Spécifique, sa table bombée et sa panne à bout arrondis permet le travail sans laisser detraces de percussions. Il est souvent utilisé pour plier et redresser le métal.

 

 

 

maillet carreleur

 

Maillet de carreleur : Composé d’une face plate et d’une face bombée, sa forme est semblable à celle d’un tonneau. Les carreleurs se servent du maillet pour caler le carrelage lors de sa pose.

 

 

 

 

Zoom sur le marteau de couvreur et le marteau de charpentier

 

1. Le marteau du couvreur 

marteau couvreur

 

Le marteau de couvreur est un outil indispensable pour réaliser la couverture en ardoise d’un toit. Il est constitué d’une lame tranchante qui sert à couper et à clouer les lattes et/ou les ardoises. Efficace et précis, il permet de couper l’ardoise naturelle tout en respectant les traditions artisanales.

Pour une double utilisation, la spécificité des marteaux de couvreur est qu'ils sont fabriqués avec un embout pointu qui permet de trouer l’ardoise afin de la clouer sur la volige.

 

 

2. Le marteau du charpentier

marteau charpentier

 

Variante du marteau de couvreur, le marteau du charpentier possède une forme bien spécifique pour répondre aux besoin du charpentier.

Il dispose généralement de 2 embouts différents : un côté carré strié pour l'utilisation classique avec une grande force de frappe et l'autre côté mono pointe pour manoeuvrer avec aisance les pièces de charpente.

Les marteaux de charpentier sont la plupart du temps équipés d'un arrache clou et d'un porte clou magnétique.

 

 

 

Quelques précautions pour l’usage d’un marteau

 

 

Qui ne s’est jamais retrouvé à serrer fort son pouce en soufflant aussi fort que possible après une erreur de trajectoire de ce fameux outil : le marteau ?

D’autres accidents sont possibles à l’usage d’un marteau. En suivant ces quelques conseils, vous devriez écartez toutes ces probabilités.

 

- Tout d’abord le marteau doit avoir une surface supérieure à celle de l’outil frappé.

- Avant chaque utilisation, vérifiez que la tête soit bien fixée solidement au manche.

- N’utilisez pas un marteau avec un manche cassé ou fendu.

- Sur certains travaux, portez des lunettes et équipements de protection.

- Pour des frappes sur carrelage, béton ou pierre, évitez d’utiliser un marteau à tête métallique.

 

 

utilisation marteau

 

A vos marteaux !