A :

Abattant : Partie supérieure et mobile d’une cuvette de WC. Elle est constituée d’une lunette et d’un couvercle.

Abergement : En couverture, un abergement est destiné à assurer l'étanchéité sur le pourtour d'un élément de la toiture (une souche de cheminée par exemple) au niveau de sa jonction avec la couverture.

Adduction (d'eau) : L'adduction désigne le transport de l'eau portable et de façon plus générale les travaux et les équipements correspondants.

AlgicideDésigne un produit conçu pour détruire les algues et autres mousses proliférant sur les toitures et les façades et à empêcher leur réapparition.

Aluminium : Métal très utilisé dans le BTP en raison de sa légèreté et de sa résistance à l’oxydation.

Antifongique : Désigne un produit destiné à éliminer les champignons et lichens parasites.

Arêtier : Elément de couverture se situant à la rencontre de deux pans de toiture et formant un angle saillant.

 

 

B :

Bande de solin : Généralement en zinc (mais aussi aluminium ou plomb), élément permettant d’assurer l’étanchéité entre deux éléments de couverture.

Bardage : Revêtement appliqué à une façade ou un mur extérieur. Généralement en bois, il peut également être en PVC ou en tôles métalliques. Il renforce l’isolation d’un bâtiment en étant fixé à un matériau isolant à l’extérieur des murs concernés.

Bastaing (ou basting) : Grosse pièce de bois de section rectangulaire utilisée pour la construction de la charpente.

Brasage : Opération permettant d’assembler des pièces métalliques à l’aide d’un métal à l’état liquide. Les parties à assembler doivent être chauffées à une température supérieure à celle du métal liquide permettant de réaliser l’opération.

Butée : Elément ayant pour rôle de bloquer ou de limiter le mouvement d’un autre.

 

 

C :

Calorifuge : Isolant thermique conçu pour résister aux hautes températures.

Chanlatte : Désigne une latte de bois de forme trapézoïdale ayant pour rôle d’accueillir le premier rang de tuiles d’une toiture.

Charpente : Ossature constituée d’éléments en bois ou en métal ayant pour but de soutenir l’ouvrage de couverture d’un bâtiment.

Chatière : Désigne un élément de couverture comprenant une ouverture permettant l’aération de la toiture.

Chéneau : Conduit pouvant être en pierre, en terre-cuite ou en métal, permettant le ruissellement et l’évacuation des eaux de pluie jusqu’aux tuyaux de descente.

Chevrons : Pièces de bois posées sur les pannes et sur lesquelles sont fixées les lattes soutenant la couverture d'une toiture.

Couverture : Ouvrage réalisé pour protéger un bâtiment des intempéries. Elle est généralement réalisée à l’aide de tuiles, d’ardoises ou de plaques.

Crapaudine : Petit élément servant de filtre au point de départ d'une descente d'eaux pluviales. Il se place à l'intérieur ou au-dessous sous forme de grille.

 

 

D :

Dauphin : Partie basse et de forme arrondie d’un tuyau de descente permettant le rejet des eaux pluviales.

Démoussage : Opération visant l’élimination de champignons, mousses et lichens formés sur une toiture.

DEP : Descente des Eaux Pluviales.

 

 

E :

Ecran de sous-toiture : Feuille en matière imperméable que l’on dispose en dessous des éléments de couverture afin de parfaire l’étanchéité d’une toiture.

EcrouissageDéformation à froid d'un métal s'accompagnant d'une augmentation de sa limite d'élasticité au détriment de sa ductilité (par exemple : un tube écroui).

Egout : Partie la plus basse du versant d’un toit située en amont de la gouttière.

EPI : Equipement de Protection Individuelle.

 

 

F :

Faîtage (ou ligne de faîte) : Ouvrage permettant de relier les deux versants d’une toiture. Le faîtage désigne également le sommet de la toiture en aval.

Fibres-ciment : Matériau majoritairement minéral constitué de sable et de ciment. Il est utilisé pour la fabrication de plaques ou de planches solides et légères pouvant servir d’éléments de couverture.

Furet : En plomberie, désigne une tige métallique flexible utilisée pour le dégorgement des canalisations.

 

 

G :

Galvanisé : Désigne une pièce métallique recouverte d’une couche de zinc afin d’assurer une protection contre la corrosion.

Génoise : Dans le secteur de la couverture, représente une corniche constituée de tuiles canal maçonnées en surplomb sur plusieurs rangs.

Gouttière : Conduit en aluminium, zinc ou PVC placé en aval de l’égout de toiture et destiné à permettre l’écoulement des eaux pluviales.

 

 

H :

Hydrofuge : Un produit hydrofuge permet d'imperméabiliser les surfaces (toit, façade...) pour lutter contre l'humidité.

 

 

I :

Ignifuge : Caractéristique d’un produit/objet qui est difficilement inflammable, voire ininflammable.

Imputrescible : Qualifie un matériau qui ne pourrit pas sous l'action de l'eau.

Inoxydable : Désigne un acier qui, du fait de son traitement, jouit d’une forte résistance à l’oxydation.

 

 

J :

Joint : Elément assurant l’étanchéité du raccordement entre deux tubes.

 

 

L :

Laiton : Alliage de cuivre et de zinc (très utilisé pour la robinetterie).

Lauze (ou lause)Pierre plate (calcaire ou schiste) utilisée comme matériau de couverture en région de montagne.

Liteau : Pièce de bois clouée sur la charpente et destinée à accueillir les éléments de couverture.

 

 

M :

Manomètre : Appareil permettant de mesurer la pression d’un fluide.

Mélangeur : Equipement de robinetterie constitué de deux robinets (un pour l’eau chaude, l’autre pour l’eau froide) pour un seul bec de sortie et permettant ainsi de mélanger eau chaude et eau froide afin d’obtenir une eau tiède.

Mitigeur : Type de robinet comprenant une cartouche à 3 voies (une pour l’eau chaude, une pour l’eau froide et une pour l’eau mitigée) permettant au moyen d’une seule action de régler la température et le débit de l’eau.

Moraine : Enduit permettant de parfaire le dispositif d’étanchéité constitué par une bande de solin au niveau d’un abergement.

Mur porteur : Tout mur qui porte la charge de planchers et/ou celle de la charpente d’un bâtiment.

 

 

N :

Naissance : Pièce de raccordement assurant la jonction de la gouttière (ou du chéneau) à la descente pour permettre l’écoulement des eaux pluviales.

Nigoteau : Désigne les tuiles disposées le long d’un solin.

Noquet : Elément de couverture (généralement en zinc) utilisé pour les toitures en ardoises ou en tuiles. Placés sous les ardoises ou tuiles, les noquets complètent l’étanchéité de la toiture.

NoueLigne d'intersection de deux pans de toiture formant un angle rentrant (à l'intérieur).

 

 

P :

Pare-vapeur : Feuille souple d’étanchéité agissant comme un rempart contre les mouvements de vapeur d’eau.

Photovoltaïque : Désigne un panneau ou capteur qui dispose d'éléments produisant de l'électricité à partir de la lumière. Les capteurs sont placés dans un isolant électrique et délivrent une tension en continu.

Pignon (ou mur-pignon) : Le pignon désigne le mur d'un bâtiment qui dispose d'un côté triangulaire servant à donner des versants à un toit. Un bâtiment à 2 versants possède par exemple 2 pignons sur les côté. Il est opposé au mur de façade.

Plain-pied Qualifie un plan horizontal situé au même niveau qu'un autre (exemple : un douche de plain-pied).

Plieuse : Outil utilisé par les couvreurs pour réaliser le façonnage et la découpe de feuilles métalliques.

Polycarbonate (PC) : Le polycarbonate est un matériau sous forme de verre organique qui se caractérise par une grande transparence et une grande résistance aux chocs.

Polyester (PE) : Le polyester est composé d'une résine thermodurcissable qui laisse passer la lumière de façon douce et tamisée.

Projection horizontale du rampant : La projection horizontale du rampant est la dimension correspondant à la longueur du rampant sur une surface horizontale.

Pureau : Désigne la partie apparente des éléments de couverture d’une toiture.

 

 

R :

Raccord : En plomberie, un raccord permet de relier deux tuyaux entre eux. Il existe différents types de raccords (cuivre, laiton, PVC, PER, à sertir etc.) qui nécessitent l’utilisation et l’emploi de matériels différents.

Rampant : Désigne une surface de construction non horizontale (la cote entre le faîtage du toit et l'égout par exemple).

Réduction : En plomberie, désigne un raccord entre deux tubes de diamètre différents (par exemple un té de réduction).

Rive : Extrémité d’un toit située du côté du mur pignon d’un bâtiment.

 

 

S :

Scellement : Fixation définitive d'une pièce dans une maçonnerie. L'élément est alors placé dans une cavité remplie de mortier.

Siphon : Tuyau en forme de S utilisé en plomberie pour éviter les remontées d’odeurs des installations sanitaires.

Solin : Elément assurant la jonction et l’étanchéité de deux parties de toiture. Il peut prendre la forme d’un ouvrage de menuiserie réalisé avec un mortier, ou d’une bande métallique (en zinc, plomb ou aluminium).

Solives : Pièces de bois structurant les planchers et reposant sur les structures (poutres ou murs porteurs).

Sous-doublis : Rang de tuiles posées à plat et qui forment un égout.

Sous-toiture : Dispositif installé sous les éléments de couverture et permettant d’en parfaire l’étanchéité.

 

 

 

T :

Tavaillon : Le tavaillon est une tuile de bois servant de revêtement sur les toitures et les façades. Les tuiles en bois sont particulièrement répandues dans les régions des Alpes, du Jura, des Pyrénées ou encore de la Corse.

Tire-clou : Outil généralement utilisé par les couvreurs et permettant d’arracher des clous.

Tranchis : Ardoises ou tuiles taillées en biais de façon à s’adapter à la forme d’une noue ou au bas d’une jouée de lucarne.

Tuile : Petit élément de couverture généralement en terre cuite mais pouvant être également en béton ou en matériaux composites. Il existe divers types de tuiles (tuile canal, tuile plate, tuile panne, tuile à emboitement) adaptées à différents types de toiture.

 

 

V :

Ventilation : Pour être pérenne, une couverture doit être ventilée au niveau du faîtage et de l’égout. C'est-à-dire qu’elle doit permettre le passage de l’air afin d’éviter une dégradation pour cause d’humidité. La ventilation prend généralement la forme d’une lame d’air située entre la sous-toiture et les éléments de couverture.

Versant : Désigne un pan incliné d’une toiture sur lequel les eaux pluviales s’écoulent.

Voligeage : Ensemble de voliges (planches minces en bois) sur lesquelles sont fixées les couvertures des toits.

 

 

Z :

Zinc : Métal très utilisé en couverture en raison de sa souplesse et de sa très bonne résistance à l’oxydation.