Poser un chauffe-eau

 

Installer son chauffe-eau peut se révéler assez simple si l’on suit quelques règles et que l’on prend toutes les précautions d’usage.

 


chauffe-eauChoisir l'emplacement du chauffe-eau et préparer l'installation :


- Tout d’abord, vous devez respecter quelques règles pour le choix de l’emplacement de votre chauffe-eau. Celui-ci ne doit pas être trop éloigné des points d’utilisation de l’eau chaude (moins de 8 mètres) et sinon, il est conseillé d’utiliser un chauffe-eau d’appoint supplémentaire pour alimenter le point de puisage le plus éloigné. De plus, il est important que votre chauffe-eau soit installé dans un endroit à l’abri du froid (5° minimum), tout comme le groupe de sécurité.

- L’espace autour de l’appareil doit être suffisamment grand pour faciliter son entretien (prévoir environ 50 cm).

 

La fixation du chauffe-eau :


- Vous trouverez un gabarit de pose fourni avec l’emballage de votre chauffe-eau : utilisez-le pour marquer les points de perçage en respectant bien la hauteur minimale indiquée sur la notice. Si vous fixez votre chauffe-eau sur un mur non-porteur, vous devez utiliser un trépied ou une console d’accrochage au plafond.

- Percez alors selon les repères et chevillez en fonction du type de support utilisé. Vous pouvez alors mettre en place votre chauffe-eau et le fixer fermement.

 

 

Le raccordement hydraulique :


- Pensez tout d’abord à bien couper l’alimentation, pour pouvoir vous occuper des raccordements des sorties d’eau chaude et froide. Ouvrez un robinet pour faire couler l'eau restante et vous assurer que l’eau est bien fermée.

> Pour la sortie d’eau chaude, fixez le raccord diélectrique qui vous est fourni, ainsi que les joints qui vont avec.

> Pour la sortie d’eau froide, vous devez mettre un ruban d’étanchéité dans le sens du vissage sur le filetage, vissez le groupe de sécurité avec une clé et placez le siphon.

 

- Vous pouvez alors passer au raccordement de l’arrivée d’eau froide (à l’aide de flexibles) et de la sortie d’eau chaude. Faites de même pour l’évacuation du siphon du groupe de sécurité vers l’égout, en respectant une pente suffisante pour la bonne évacuation de l’eau.

 

 

Notre conseil :

Si la pression du réseau d’eau dépasse les 5 bars, il est recommandé d’utiliser un réducteur de pression pour la bonne marche de votre installation. Celui-ci se place sur l’arrivée d’eau froide.

 

A savoir :

L’installation hydraulique est soumise à différentes normes (les normes DTU Plomberie) sur la pression d’alimentation et l’état de vos canalisations. Il faut bien entendu relier votre chauffe-eau à des canalisations propres et en bon état. Et concernant la pression, vous devez faire vérifier son niveau afin qu’elle ne soit pas trop élevée (elle ne doit pas dépasser 6 bars).

 

 

Le raccordement électrique :


- Assurez-vous que l’alimentation électrique est bien coupée avant toute intervention. Le raccordement électrique de votre chauffe-eau généralement pré-câblé se fait sur une sortie de câble murale.

- Tout d’abord, dévissez et retirez le capot de votre chauffe-eau pour raccorder : le fil de terre (jaune et vert) au fil correspondant, le bleu au fil bleu, et le dernier fil au fil restant de votre prise câble.

- Vous pouvez replacer le capot protecteur et mettre le chauffe-eau sous tension. Pensez à basculer le contacteur jour-nuit en marché forcée.

 

 

En cas du moindre signe suspect lors de ces étapes (fumée, bruit ou odeur bizarre) contactez RAPIDEMENT un spécialiste. Au bout d’une vingtaine de minutes, vous devriez voir s’écouler un peu d’eau de l’orifice de vidange du groupe de sécurité. Cela correspond à la dilatation de l’eau due à la chauffe, pour éviter une pression trop élevée.

 

Votre chauffe-eau est alors opérationnel et il ne reste plus qu’à attendre quelques heures pour l’eau chaude !