L’été est synonyme du beau temps, mais parfois de fortes chaleurs empêchent d’en profiter totalement. Les plantes de votre jardin sont aussi sensibles à ces épisodes caniculaires qui peuvent durer plusieurs jours. Les plantes peuvent se dessécher complètement voire flétrir. Si on ne peut pas éviter la canicule, on peut adopter quelques réflexes pour éviter à nos plantes vertes de mourir.

Préparer son jardin pour les coups de chaleur

Bien arroser son jardinS’il est parfois difficile d’anticiper l’arrivée d’un coup de chaud, il est possible de mettre en place des bonne pratiques pour protéger ses plantes lorsque que le mercure s’affole. L’opération la plus commune du jardin peut aider vos plantes à passer sereinement l’été : le désherbage. Cette opération commune et basique permet d’empêcher à la mauvaise herbe de venir récupérer l’eau destinée à votre potager ou à votre parterre. Cela permet à vos plantes de profiter entièrement de l’arrosage qui peut se faire rare en fonction des restrictions.

Pour limiter le dessèchement du sol, le paillage est une excellente solution. Cela consiste à recouvrir le sol d’une épaisseur végétale ou minérale. En plus d’empêcher le sol de surchauffer pendant la journée, il limite l’évaporation de l’eau lors de l’arrosage. Autre avantage d’utiliser du paillage, comme la lumière donne moins sur le sol, l’apparition de mauvaises herbes est moins fréquente. Pour être efficace, il doit être épais de plusieurs centimètres au moins.

En fonction de la région où vous habitez, il peut être intéressant de choisir des plantes qui correspondent au climat. Celles-ci résisteront mieux tout au long de l’année et lors des coups de chaleur. Vous pouvez aussi opter pour des plantes qui résistent bien aux températures élevées.

Mettre ses plantes à l’ombre

Pour protéger ses plantes des rayons du soleil, leur offrir un peu d’ombre permet de les préserver et d’éviter leur flétrissement ou que les feuilles jaunissent. Plusieurs solutions peuvent être envisagées en fonction de la hauteur des végétaux :

  • cagette en bois : si les végétaux sont à ras du sol, une simple cagette mise à l’envers par dessus, apporte un peu d’ombre tout laissant passer l’air.

  • tunnel d’ombrage : ces tunnels accordéons sont recouverts d’une toile légère, en lin ou en jute, et vont empêcher les rayons du soleil de frapper directement les plantes.

  • voile d’ombrage : il s’agit d’une toile qu’on tend pour protéger du soleil, elle est plus adaptée pour des grandes surfaces ou pour des plantes hautes.

Les plantes en pots et les jardinières sont les plus sensibles aux fortes températures car elles disposent de moins de substrat et l’eau s’évapore plus rapidement. Pour les protéger au maximum, essayez de les regrouper ensemble en collant les pots les uns aux autres. Cela permet de créer un microclimat qui les rendra plus résistantes la chaleur. Choisissez un endroit de préférence à l’abri du soleil et du vent, qui contribue aussi à l’assèchement. 

Comment arroser son jardin avec une canicule ?

Arroser son jardin par temps de caniculeComme le soleil assèche les végétaux, on pourrait se dire qu’il suffit d’arroser suffisamment pour les végétaux restent bien verts. Cependant, un bon arrosage ne veut pas dire qu’il faut juste arroser régulièrement pour qu’il soit efficace. Idéalement, même en canicule, il faut éviter un arrosage quotidien, car cela crée de l’accoutumance pour les plantes, ce qui les rend plus sensibles à la chaleur et augmente les chances qu’elles meurent avec la chaleur. De plus, un arrosage léger quotidien n’est pas efficace, car la terre sera chaude, et la majeure partie de l’eau s’évapora sans pouvoir atteindre les racines de vos légumes ou de vos fleurs. Il est préférable d’arroser de manière abondante tous les trois jours. Préférez également un arrosage au pied de la plante plutôt que sur les feuilles, il sera moins efficace, et peut favoriser l'apparition de maladie sur les feuilles pour certaines plantes. Biner un la terre avant d’arroser permet à l’eau d’atteindre plus facilement les racines.

Le meilleur moment pour arroser, c’est le matin avant la chaleur, ou le soir quand la chaleur est redescendue. Surtout n'arrosez pas dans la journée, une grande partie de l’eau s’évaporerait avant même d’irriguer votre jardin, en plus de gaspiller de l’eau, cela serait complètement inefficace.

Arroser avec une restriction d’eau

Pendant les épisodes caniculaires importantes, il est possible qu’une restriction d’eau soit mise en place, il est interdit d’arroser son jardin pendant une période donnée. Tous les moyens sont bons pour récupérer de l’eau. Vous pouvez conserver l’eau des de lavage des légumes et l’eau de cuisson refroidie pour arroser quelques plantes. Si vous ne pouvez récupérer de l’eau pour toutes vos plantes, il faut choisir lesquels vous voulez arrosez pour essayer de les préserver de la chaleur, plutôt que de voir toutes vos plantes flétrir à cause d’un arrosage insuffisant. Un arrosage goutte-à-goutte est une solution efficace et rapide pour gérer son arrosage, tout en consommant moins d’eau, ce qui est préférable pour nos  nappes phréatiques durant la canicule.

Pour profiter au maximum de l'été, retrouvez notre article pour savoir comment nettoyer une terrasse.