L’été a pris fin, l’automne est là et l’hiver approche. Si dans quelques régions certains chanceux peuvent encore profiter de derniers instants de baignade dans leur piscine, arrive néanmoins le moment de préparer la mise en hibernation de votre bassin.

L’hivernage de votre piscine est une étape à ne pas manquer si vous souhaitez préserver la longévité de votre installation et retrouver une piscine en bon état à la saison prochaine.

En temps que distributeur d’équipement de piscine, nous tenions à vous orienter dans cette tâche afin de vous faciliter la vie et vous orientez étape par étape dans l’hivernage de piscine.

Pourquoi hiverner sa piscine ?

Comme évoqué précédemment, hiverner sa piscine est une tâche essentielle afin de préserver la qualité de vos équipements et protéger votre piscine du gel durant la période hivernale. Il va de soi qu’il est également très appréciable de retrouver une piscine en bon état lors de sa remise en eau durant le prochain printemps.

Vous l’aurez également compris que hiverner la piscine c’est également:

  • Gagner du temps et s’abstenir d’un entretien pendant une période durant laquelle vous n'utilisez pas votre plan d’eau

  • Faire des économies en coupant son fonctionnement estival et en préservant une partie de l’eau du bassin

  • Faciliter la remise en eau au printemps prochain

Quel type de piscine est concerné par l’hivernage ? 

Que ce soient les piscines enterrées, semi-enterrées ou les piscines hors-sol, l’hivernage concerne tous types de piscine contenant un certain volume d’eau et nécessitant un système de filtration de l’eau.

Les piscines semi-enterrées et enterrées nécessitent les mêmes préparations à l’hiver que ce soit en hivernage passif ou hivernage actif.

Quant aux piscines hors sol elles peuvent être dans la plupart des cas vidées, démontées et mises à l’abri du grand froid. Néanmoins, dans le cas de piscine hors-sol présentant des structures imposantes ou intégrées dans votre extérieur, il est conseillé d’effectuer un hivernage passif.

Quand mettre en hivernage sa piscine ?

Thermomètre piscineEn toute logique, il convient de commencer l’hivernage de sa piscine lorsque l’on ne s’en sert plus et que la température de l’air et de l’eau ne permettent plus d’en profiter. Il est agréable de pouvoir prolonger la saison des baignades avec parfois une arrière saison qui le permet dans certaines régions. C’est d’autant plus le cas pour les bassins équipées de pompe à chaleur pour piscine qui permette de maintenir une température plus propice à la baignade.

  • L’hivernage de la piscine se fait très généralement de fin octobre/début novembre à mi/fin décembre. Attention, le plus tôt dans cette période sera le mieux surtout si vous habitez une région où les gelées font rapidement leur apparition

  • L’autre élément important à surveiller en pré-hivernage concerne la température de l’eau. En effet, il convient de mettre en hivernage votre piscine lorsque la température est égale ou inférieure à 12° durant plus d’une semaine. Hiverner votre piscine avec une eau supérieur à cette température augmenterait le risque de prolifération de bactéries.

 

Hivernage Passif ou hivernage actif ?

On entend souvent parler d’hivernage passif ou d’hivernage actif de la piscine. Il s'agit de 2 méthodes très différentes d’hivernage. Les deux ont pour objectif de préserver votre piscine durant la période hivernale et d’augmenter sa longévité.

L’hivernage actif

L’hivernage actif, également appelé hivernage dynamique est une méthode d’hivernage de piscine qui s’opère principalement dans les régions où le climat est tempéré et où l’on observe rarement des épisodes de gelées ou si ces derniers sont rares ou de courte durée.

Ce principe de mise en hivernage consiste à ralentir le fonctionnement normal de votre piscine en limitant la filtration de la piscine au stricte minimum (2 heures par jour) et en rendant la couverture du bassin facultative. Cette méthode a pour avantage de préserver la qualité de l’eau durant la période d’hivernage mais également de proposer une remise en service plus rapide et plus simple au printemps. Cependant cette méthode induit inévitablement une surveillance constante comme ce peut être le cas durant la période estivale de votre bassin. En effet il faudra continuer donc  à contrôler la qualité de l’eau et son pH ou encore l’état et le bon fonctionnement des équipements. De plus, si vous souhaitez ne pas couvrir la piscine, il faudra bien entendu continuer à la nettoyer et l’entretenir comme durant la période estivale.

L’hivernage passif

Bâche pour hivernage passifCette méthode d’hivernage est principalement utilisée car elle offre une certaine tranquillité pendant la période de l’année où vous n’allez pas utiliser votre bassin. L’hivernage passif de la piscine est également très utilisé car cette méthode permet de préserver vos équipements du gel. En effet,  il est utilisé dans les régions où les épisodes de gel sont fréquents et où il est alors difficile de maintenir le système de filtration hors gel. C’est également le cas si votre piscine se trouve dans une résidence secondaire et si vous n’êtes alors pas en mesure de contrôler régulièrement son fonctionnement.

Comme vous l’aurez compris, l’hivernage passif consiste à arrêter complètement le fonctionnement de votre piscine durant l’hiver. Il représente alors un gain de temps et d’argent considérable et c’est bien pour celà que cette méthode reste celle qui est privilégiée.

Quelles étapes pour mise en hivernage de votre piscine ?

Afin de vous accompagner dans la mise en hivernage de votre piscine, nous vous détaillons les différentes étapes. Plus communément utilisée, nous privilégions les étapes de la méthode d’hivernage dit passif. C’est également cette méthode que vous demandera une certaine préparation et organisation.

Nettoyage et préparation des équipements de la piscine avant hivernage

Filtre à sable piscineAvant une mise en hivernage il convient de nettoyer vos équipements. En effet, et comme vous avez pu le constater durant la période estivale, l’encrassement des différents équipements demande un entretien régulier. Il faudra alors procéder à un dernier nettoyage avant l’hivernage. Par étape il convient alors de :

  • Nettoyer le filtre à sable et le détartrer

  • Effectuer une vidange de canalisation de service de votre piscine puis déconnecter ces canalisations ainsi que la pompe de filtration

  • Obstruer les buses à l’aide de bouchons

 

Nettoyage de la structure de la piscine avant hivernage

Balai de piscineIl s'agit là de préserver la structure même de votre piscine, qu’elle soit enterrée, semi-enterrée ou hors sol. Par étape:

  • Nettoyer les dalles, margelles et toutes parties hors sol de votre piscine

  • Dégraisser et nettoyer les contours du bassin et la ligne d’eau à l’aide d’une brosse de piscine. Vous pouvez également compléter avec un produit spécifique de traitement pour piscine

  • Nettoyer le fond du bassin et les parois avec un robot de piscine ou aspirateur

 

Nettoyage et préparation de l’eau de la piscine avant hivernage

Quel niveau de l’eau dans ma piscine durant l’hivernage ?

Niveau d'eau dans la piscine

Il convient de ne pas vider sa piscine complètement durant la période d’hivernage. En effet vider complètement le bassin aurait des conséquences importantes sur votre structure en période de gel. La volumétrie d’eau et sa masse permettant également de garder une bonne tenue de votre liner.

On conseil généralement de maintenir le niveaux de l’eau à 15 centimètres au dessous des skimmer. Ce qui permet de conserver ces derniers hors gel.


Comment préparer l’eau de sa piscine à l’hivernage ? 

Relevé du pH

Il convient de nettoyer l’eau de sa piscine en y retirer les impuretées visible de type végétaux ou insectes à l’aide d’une épuisette de piscine

De préférence on conseillera également de traiter les eaux avec des produits spécifiques pour l’hivernage. Pour finir, on s’assurera que le pH de l’eau se situe et est stable entre 7 et 7.6.


Installation d’une bâche de protection pour piscine

Pourquoi installer une bâche de protection pour piscine ?

Dans la majorité des cas lors de la mise en place d’un hivernage passif, il convient de bâcher sa piscine.

Plusieurs raison à cela : mettre en place une bâche de piscine vous permettra de façon évident de préserver la propreté de l’eau de l’hivernage de votre bassin. En effet, aucun végétal ni insecte ne pourra y tomber. Vous n’aurez alors pas besoin de nettoyer votre piscine durant la période hivernale mais vous retrouverez également une eau propre au printemps.

Autre point important, une bâche pour piscine vous permettra d’éviter que votre bassin ne se remplisse d’eau lors de précipitation. Ce qui vous évitera d’avoir à vider périodiquement votre bassin durant l’hiver, ce qui présente un large gain de temps.

Enfin dernier point, une bâche de protection pour piscine vous permettra de protéger la structure de votre piscine (maçonnerie, joints, liner, équipements divers) et l’eau des épisodes de gel.

Comment choisir sa bâche de protection pour piscine ?

Piscine bâchéeLe choix d’une bâche de protection pour piscine dépend essentiellement de la dimension et de la forme de votre piscine. De très nombreuses dimensions et forme existent. Il est également possible de faire des bâches sur mesure.

A noter que l’espace de débordement de votre bâche doit être équivalent de chaque côté de votre bassin. Généralement les bâches de protection intègrent un débordement renforcé de plus ou moins 70 cm qui doit venir couvrir vos margelles




Comment installer une bâche hiver pour piscine ?

L’installation d’une bâche de protection pour piscine est la dernière étape de votre mise en hivernage. Cette installation est relativement simple à mettre en oeuvre.

Pitons et sandowLa majorité des bâches d’hivernage pour piscine enterrée présentent des fixations pitons et sandows. Les pitons sont souvent des crochets dans lesquels on vient passer l'élastique de la bâches (sandows). La fixation des pitons autour de votre piscine dépend de la nature de votre sol: gazon, margelles, terrasse bois …

 


Sangles pour piscinePour le cas des piscines semi-enterrées et hors sols on fixera dans la majorité des cas la bâche à la base de la piscine  à l’aide de fixation inox anti soulèvement ou de sangle de fixation.

 

Pour la mise en place de la bâche de protection, il vous suffira alors de dérouler la bâche et l'attacher à ses fixations.



Découvrez nos bâches de protection pour piscine sur notre boutique.

En suivant toutes ces étapes votre piscine est enfin prête à l’hiver. Lors de la prochaine saison vous serez alors en mesure de retrouver une piscine en bon état et pourrez alors en profiter pleinement.