Découvrez la toiture végétalisée

La toiture végétalisée fait parler d’elle dernièrement : en effet elle devient de plus en plus populaire. Tout d’abord pour le côté esthétique, elle apporte une touche de verdure à votre habitation, ce qui est encore plus plaisant dans un environnement urbain. Elle apporte de nombreux avantages à votre habitation. De plus il existe plus types de toiture végétalisée pour répondre aux différentes envies. Nous allons vous présenter toutes les caractéristiques et les différents avantages et inconvénients de ce type de toiture.

toiture végétalisée extensive

Qu’est qu’une toiture végétalisée ?

La toiture végétalisée est un type de toiture recouvert de végétation. Toutes les végétations ne sont pas adaptés : on utilise beaucoup des plantes grasses, des herbes, ou même des fougères.
La toiture doit avoir une pente entre 1° et 45° d’inclinaison pour pouvoir envisager une toiture de ce type. Cependant si la pente est supérieure à 35° il est nécessaire d’avoir un système de drainage adapté.

toit végétalisé semi-intensifLa toiture végétalisée nécessite une structure particulière. En effet, pour permettre la croissance des plantes, ainsi que la protection de votre toiture, on utilise ce qu’on appelle une couche drainante, il en existe trois sortes de structures.

Le système unicouche est composé d’une couche de base drainante qui est posé directement sur la couverture de la toiture. C’est dans cette couche de base que pousse les plantes. Ce système est le plus simple dans sa conception et donc le moins onéreux à l’acquisition. Le principal problème c’est qu’en se développant les racines peuvent saturer la couche de base, et limiter la capacité drainante de celle-ci. De plus si la couche devient trop sèche ou trop humide, cela peut peut avoir un impact négatif sur toute la végétation présente.

Si votre budget le permet, l’utilisation d’un système bicouche ou tricouche est préférable. Le système bicouche va apporter une seconde couche drainante à la couche de base où vont se développer les plantes. Entre les deux couches, on retrouve une couche filtrante pour empêcher l’infiltration des petites particules dans la couche drainante pour éviter de la saturer.
Un système tricouche comporte un système d’irrigation en plus, avec un réservoir d’eau, pour assurer suffisamment d’humidité pour les plantes durant une période de sécheresse.
Ces deux systèmes assurent un meilleur drainage qu’une simple couche, cependant ils sont plus chers à l’acquisition.

Les différents types de toiture végétalisée


En fonction des plantes que l’on veut faire pousser et de la toiture, on distingue deux types de toiture végétalisée, intensive et extensive.

toiture végétalisée intensive


Une
toiture végétalisée intensive se trouve uniquement sur une toiture à plat (pente de 1 à 4 °), qui doit être accessible. Il s’agit véritablement d’un jardin sur votre toit. D’un point de vue architectural, il faut une toiture solide pour pouvoir accueillir le jardin. On peut même y faire pousser de petits arbres. Ce type de toiture demande par conséquent beaucoup d’entretien (autant qu’un jardin), il faut bien prendre en compte cet aspect avec de le choisir. D’un point de vue légal, il faut également avoir un permis pour créer ce genre de toiture.






toit végétalisé extensif


La
toiture végétalisée extensive est constituée de plantes grasses (herbes, épices, mousses) et ne nécessite que peu d’entretien. À l’inverse de l’intensive, la toiture extensive est rarement praticable. En effet, son poids plus léger est adapté à des toitures avec une pente plus importante. En termes de prix,  ce modèle est plus abordable car plus facile à réaliser.






Les avantages d’une toiture végétalisée

toiture végétaliséeLa toiture végétalisée possède de nombreux avantages. Tout d’abord elle offre une excellente isolation thermique et acoustique. De plus les plantes et les différentes couches permettent de réguler l’air et d’éviter l’entrée de poussière à l’intérieur de la maison. Elle possède également une longue durée de vie.
D’un point de vue écologique, elle apporte également un vent de de fraîcheur, notamment en ville, avec une absorption du CO2 grâce à la photosynthèse. Elle atténue aussi les îlots de chaleur. Elle permet également le développement de la biodiversité.

Si on parle de ses avantages, il faut également mentionner ses inconvénients. Il y en a deux majeurs, le prix qui est trois à quatre fois plus élevé qu’une toiture classique, et les pré-requis pour la toiture. En effet, il faut une toiture solide, parfaitement étanche, et à faible pente pour envisager une toiture végétalisée. Un entretien est nécessaire, même pour une toiture extensive, il faut donc avoir un accès facile à sa toiture.

Dans tous les cas, la toiture végétalisée apportera toujours de la verdure et du charme à votre maison ! Pour être toujours plus écologique, découvrez notre article sur les isolants en fibres naturelles de Biofib pour une isolation efficace et respectueuse de la planète.