L’abri de jardin offre une surface de rangement pratique dès qu’on a un jardin. Qu’il soit petit ou grand, il peut permettre de ranger des outils, la tondeuse, ou même devenir une pièce de vie à part entière. Cependant, il est nécessaire de choisir un sol pour votre abri de jardin pour éviter qu’il s’enfonce ou que l’humidité l'abîme ainsi que ce qui est stocké à l’intérieur. Dans cet article, Distriartisan vous présente différentes solutions pour la pose de votre abri de jardin.

Pose avec une dalle en béton

Dalle en béton pour abri de jardinParmi les différentes solutions pour le sol, la dalle en béton est souvent préférée, car elle est toujours adaptée à la taille de l’abri de jardin. Elle pose possède une excellente étanchéité en empêchant les remontées d’humidité, elle offre aussi une très bonne stabilité. Autre avantage, une dalle en béton peut se poser sur tous les types de terrain.
Pour la hauteur de la dalle, une hauteur minimum de 12cm est nécessaire pour assurer la qualité du support. Cette hauteur est suffisante pour stocker des outils de jardin, une tondeuse par exemple. Pour du stockage de matériel lourd, la dalle peut nécessiter une hauteur de 20cm. Si la hauteur n’est pas adaptée, la dalle risque de de se fissurer. Il faut donc prévoir une tranchée correspondante à la hauteur de la dalle.
Il est également possible de couler une dalle légèrement plus large que l’abri, mais il faudra prévoir un système pour évacuer l’eau de pluie. Autre inconvénient, une fois la dalle posée, il est difficile de l’enlever. Le choix de l’emplacement est donc important et doit réfléchi en amont du projet. Si vous souhaitez faire poser la dalle par un professionnel, le coût peut peut être assez élevé.

Pose avec des plots

Il est également possible d’envisager un pose sur plots. Ils vont venir surélever l’abri de jardin pour le mettre à l’abri de l’humidité. Pour cela, plusieurs méthodes sont possibles :

  • parpaings : facile à réaliser et économique, préparer un sol à l’aide de parpaings demande peu de préparations. Il faut juste creuser la tranchée pour enterrer les parpaings sur une couche de sable. Celle-ci empêchera l’humidité de remonter. Prévoyez des équerres pour les parpaings des contours pour venir y fixer votre abri de jardin.


  • Plots pour abri de jardinplots
    : cette solution n’est possible que si votre abri possède un plancher. Vous pouvez opter pour des
    plots de terrasse avec support de lambourdes ou pour des plots réglables.

  • dalle de terrasse : comme pour une terrasse, il est possible d’utiliser des dalles pour soutenir l’abri de jardin. Il est également possible d’utiliser des pavés autobloquants (d’une épaisseur minimum de 6,5cm).

Il est important de bien niveler votre support pour s’assurer que l’abri soit droit après. De plus, il ne faut pas oublier d’ancrer son abri de jardin pour éviter qu’il bouge ou s’envole en cas de tempêtes. Pour cela il faut prévoir des ancrages dans les supports à l’abri de jardin.


Pose au sol

Enfin comme dernière méthode, il est possible de laisser l’abri à même le sol. Si cette solution est la plus facile à mettre à place car elle ne demande pas de support ou de travaux particuliers, c’est également celle qui limite le plus les options. En effet, l’abri de jardin ne pourra pas servir pour d’atelier, et ne pourra pas stocker des éléments sensibles à l'humidité : le métal oxydable et le bois qui peut pourrir sont donc à proscrire. Généralement ce genre d’abri sont en métal inoxydable, ou en bois résineux qui ne craignent pas l'humidité. Comme pour les autres sols, il faut fixer l’abri au sol, dans ce cas de figure, l’utilisation de plots d’ancrage sont conseillé. A noter qu’il est possible de faire un plancher de fortune avec des palettes ou même une bâche, mais cela n’empêchera pas des remontées d’humidité.


Découvrez l’article complet de Distriartisan pour savoir comment choisir son abri de jardin, et vous aider à faire votre choix.