Aussi important qu’une pièce dans une maison, la façade a pour rôle de protéger l’habitation comme les éléments extérieurs et les températures selon les saisons. 

De plus, la façade est l'élément que l’on regarde en premier dans une maison et si elle vient à se détériorer, l’on perd en propreté. 

Faire un ravalement de façade peut sembler onéreux, mais cet investissement est tout aussi important dans une rénovation de maison : vous y gagnez en durabilité, en entretien et en propreté. 

Quand et Pourquoi Faire des travaux de Ravalement

D'une manière générale, un ravalement de façade se réalise tous les 10 ans, souvent, à la demande des propriétaires. Sachez que la mairie d’une ville ou commune peut l’imposer si elle juge cette rénovation indispensable. Celle-ci va envoyer une injonction demandant la rénovation de la façade de l’immeuble ou de l’habitation. Pour cela, le service urbanisme se base sur certains critères : 

  • L’immeuble compose le patrimoine architectural à conserver.

  • L’intérieur présente un taux d’humidité qui porte préjudice aux habitants.

  • Le délabrement de la façade présente des infiltrations d’eau pouvant mettre en danger les occupants, mais aussi les piétons avec un grand danger de sécurité.

Ces travaux de rénovation ont pour rôle de conserver l’état d’un immeuble pour la sécurité et le confort visuel de tous les riverains. 

N’oublions pas qu’un ravalement de façade ne va pas uniquement refaire la couverture de votre habitation. En général, les travaux comportent aussi une rénovation de votre isolation thermique extérieure (ITE). Les occupants de l’immeuble rénové y gagnent en confort, en économie d’énergie et pécuniaire. 

Pour mettre en route des travaux de ravalement de façade, il faut faire une déclaration préalable (DP) auprès de votre mairie. Si le bâtiment à rénover se trouve en zone secteur sauvegardé, il faudra demander un permis de construire. 

Comment Faire des travaux de Rénovation de Façade

Avant tous travaux de ravalement de façade et une fois votre demande validée, il faut prendre le temps d'effectuer un état des lieux. Pour cela, prenez rendez-vous avec un professionnel. Un ravalement se fait sur des murs sains et il faudra, peut-être, corriger certains défauts. 

De plus, ce petit check-up permet d’estimer le coût des travaux à venir. Les étapes pour ce diagnostic sont les suivants : 

Visualiser l’aspect global de la façade

Cette étape va permettre de vérifier s’il n’y a pas de moisissures, s’il n’y a pas d’enduit qui se détache ou s'effrite. Il faudra, toutefois, nettoyer la façade avec un jet haute-pression afin qu’elle soit propre pour les travaux à venir. 

Faire un test de porosité sur la façade

En jetant un seau d’eau sur la façade, il sera possible de vérifier si celle-ci ruisselle le long du mur. Dans ce cas, votre artisan va devoir appliquer une couche de primaire afin d’apporter une meilleure adhérence à l’enduit de rénovation. Par contre, si l’eau forme une tache sur le mur, cela veut dire que tout est bon.

Faire un test de dureté de la façade

Pour savoir si l’ancien enduit doit être changé, l’on teste sa dureté. Pour cela, rien de plus simple : il suffit de faire de petits ronds et de les brosser avec une brosse en fer. Si plus de 80 % de l’enduit ne bouge pas, il n’y aura pas besoin de décapage. Si en revanche, les morceaux se détachent du mur en grande quantité, vous l’aurez compris, un décapage s’impose avant la pose d’un nouvel enduit. 

Bien sûr, au prix de tels travaux, certains seront plus enclins à les faire d’eux-mêmes. Hors, il s’agit d’une rénovation qui demande l’avis et le travail d’un professionnel. Avant tout pour une question de sécurité, mais aussi pour la garantie d’un travail de belle qualité accompagnée d’une garantie décennale en cas de souci. Ne pas hésiter à faire plusieurs devis ou contacter votre artisan grâce au bouche à oreille.