En ce lendemain du jour international du droit des femmes ce mercredi 8 Mars, Distriartisan a décidé de se pencher sur la situation de celles ci dans le milieu du bâtiment (Outillage, Couverture, Plomberie...)

 

 

 

La journée des femmes, en quel honneur ?


Apparue en 1982 en France, la Journée Internationale des Droits des femmes est une manifestation mondiale, trouvant son origine dans les combats des ouvrières et la lutte pour de meilleures conditions de travail.

 

Célébrée chaque année le 8 Mars, c’est le moyen de tirer un bilan sur la situation des femmes à l’instant T et de leur permettre de manifester pour différentes causes. L’an dernier et pour la première fois, plus d’une cinquantaine de pays du monde se mobilisaient à l’occasion du “jour sans femmes”, une Grève internationale des femmes pour les problèmes sociaux, verbaux, légaux qu’elles rencontrent dans des contextes spécifiques.









Les femmes dans le bâtiment



12%. Il s’agit, selon la Fédération française du bâtiment, du pourcentage de répartition des femmes dans les différents secteur du bâtiment, à ce jour. Un chiffre tout de même en évolution par rapport à 2000 (8,6%).

Si de nombreux secteurs ouvrent de plus en plus l’accès aux métiers aux femmes (la police par exemple), il reste cependant une grande partie à contrer cet élan. Parmi ces derniers, on retrouve les secteurs du BTP, de l’aéronautique, mais aussi de l’automobile et l’informatique.

Loin d’être encore totalement égalitaires avec les hommes, les femmes connaissent cependant des progression et des actions sont réellement mises en places.

 

D’après la FFB, la part des femmes ayant des postes de cadres serait en réelle augmentation : Plus d’une entreprise sur 2 serait à ce jour menées ou co-menées par une femme ce qui représente environ 18% des statuts cadres.

 

 

 

 

 

 

Un engagement croissant



A l’heure où les tâches effectuées dans le secteur du bâtiment sont considérablement plus mécanisées, les postes dans ces secteurs sont plus accessibles et les missions peuvent être réalisés autant par des hommes que par des femmes. Ce constat va permettre d’encourager le recrutement et renforcer la parité dans ce secteur.

 

Dans ce combat, les entreprises sont de plus en plus actives, comme par exemple le groupe Point P, qui, le 8 Mars dernier, organisait des ateliers entièrement dédiés aux femmes, compagnes d’artisans, cadres et salariés du secteur dans 70 magasins en France, pour leur permettre d’utiliser tous les services que peut offrir la plateforme Génération Artisans et apprendre à s’en servir.

 

La Journée Internationale du droit des femmes reste au coeur de l’actualité, depuis de nombreuses années, et le restera jusqu’à ce que la situation d’égalité homme/femme sera atteinte.

Il est donc important que cette journée demeure chaque année, pour les femmes, l’occasion de s’exprimer et de continuer la lutte contre les inégalités, même si le combat est loin d’être gagné.