De bons outils facilitent et assurent un travail rapide. Plus précis, ils sont aussi plus sûrs que des produits de moins bonne qualité. Préférez des outils solides, bien équilibrés et bien finis, rectifiés pour les outils calibrés comme les clés, forgés s'ils doivent servir à de gros travaux. Les parties mobiles doivent fonctionner librement sans présenter de jeu.

Les outils décrits ci-dessous conviennent pour la plupart des travaux courants. Nous vous recommandons de n'en acheter d'autres qu'au fur et à mesure de vos besoins. Si vous devez utiliser des outils de prix élevé occasionnellement, songez plutôt à les louer.

La boîte à outils du bricoleur

On doit y trouver un minimum d'outils nécessaires au bricolage et aux petites réparations :

  • un tournevis à embouts interchangeables qui remplace à lui seul une collection complète de tournevis à lame de plusieurs largeurs et à pointe cruciforme de complété par diverses grosseurs ;

  • deux petits tournevis (lame et cruciforme) pour les cas de petits travaux de précision ;

  • un marteau de menuisier de taille moyenne (400 ou 500 g) ;

  • une paire de tenailles (à préférer à un marteau à panne fendue qui sert à enfoncer ou arracher les clous selon la façon dont on s'en sert) ;

  • une scie égoïne à denture moyenne (8 dents tous les 25 mm) ;

  • un couteau universel à lame interchangeable rétractable ;

  • une clé à molette de moyenne dimension ;

  • un jeu de clés plates et un jeu de clés à pipe ;

  • une pince universelle et une pince multiprise.

S'équiper pour bricolerVous pouvez compléter par une pince-étau de 20 cm, très pratique pour maintenir divers objets en cours d'assemblage. Si vous devez effectuer des collages ou immobiliser des matériaux pour les couper ou les travailler, procurez- vous des serre-joints ou des presses à placage de diverses tailles.

Pour prendre des mesures et les reporter, vous aurez besoin d'un double ou triple mètre-ruban souple, d'une équerre de menuisier et d'une fausse équerre (ou sauterelle) à angle variable. Un cordeau à claquer vous servira pour le traçage et comme fil à plomb — complété par un niveau à bulle à deux ou trois positions (horizontale/verticale ou avec position à 450 en plus). Une solide paire de ciseaux est toujours utile.

La perceuse est l'outil électrique indispensable. Son choix doit être fait en fonction des travaux que vous pensez devoir faire. Au minimum, optez pour un petit modèle (450 ou 500 W) à vitesse variable, inversion du sens de rotation et percussion incorporée. Avec son mandrin de 10 mm de capacité, vous pourrez pratiquement tout percer (bois, métal, béton léger...), visser et dévisser.

Il vous faut bien sûr des mèches appropriées : coffret de forets à métaux, mèches à bois 3 pointes pour perçage rapide, mèches spéciales pour le béton à pointe au carbure de tungstène (diamètres 4, 5, 6, 7, 8 et 10 mm).

Les outils spéciaux

Pour faire des travaux d'électricité ou réparer des appareils électriques vous aurez besoin d'outils isolés : pince d'électricien, dénudeur de fil, pince à longs becs ronds, tournevis à lame de diverses largeurs. Pour la réparation de circuits ou la réalisation de certains branchements, vous aurez besoin d'un testeur de tension et d'un vérificateur de circuit. Les travaux de plomberie les plus courants exigent des clés serre-tube de 25 et

30 mm, et au moins une clé à molette de grande dimension (ouverture de 30 à 36 mm entre les mâchoires).

Pour la voiture

Certaines réparations ou certains réglages ne peuvent se faire que dans un garage. Avant d'acheter un outil, lisez attentivement les instructions qui se rapportent à la réparation que vous voulez entreprendre. Toutefois, quelle que soit votre voiture, vous aurez toujours besoin d'un jeu de clés mixtes de 6 à 19 ou 21mm, d'un coffret de douilles avec clé à cliquet, rotule articulée, rallonges et clé à bougie, de tournevis à embouts interchangeables. Pour les vidanges et le remplacement du filtre à huile, il vous faut une clé mâle coudée carrée et une clé pour filtre à huile.

Pour respecter les serrages préconisés par le constructeur, une clé dynamométrique (adaptable sur les douilles du coffret) est indispensable.

D'autres petits accessoires seront aussi nécessaires : un entonnoir à embout flexible, un manomètre pour vérifier la pression des pneus, une pompe à air, une brosse métallique fine et un jeu de cales d'épaisseur pour le nettoyage et le réglage des bougies. Pour lever la voiture et travailler dessous, vous aurez besoin d'un cric hydraulique (fixe ou à roulette) et d'une paire de chandelles. N'oubliez pas l'indispensable jeu d'arrache-moyeux, pour refaire les freins à tambour, changer les disques, dégager un pignon ou une couronne de ventilateur...

La sécurité

Selon Régis Royot, consultant bricolage chez Minutes Maison, il est indispensable d’: « Utiliser vos outils uniquement dans des tâches pour lesquelles ils sont conçus. N'employez jamais d'outils qui sont émoussés, lâches ou abîmés. »

Il est recommandé de porter un masque pour exécuter des travaux qui dégagent de la poussière ou des vapeurs toxiques. Munissez-vous de lunettes de protection quand vous faites de la soudure ou tout autre travail dont l'exécution peut provoquer des étincelles ou des éclats. Enfilez des gants de coton épais si vous devez manipuler des matériaux bruts, et des gants de vinyle quand vous utilisez des liquides concentrés ou toxiques.